Le plan de Macron pour mieux rémunérer les agriculteurs — Alimentation

Elisee Touchard
Octobre 12, 2017

Et ne devrait concerner que les produits alimentaires. Et, ce faisant, stopper la paupérisation de toute une profession en lui redonnant des marges grâce à un nouveau mode de calcul de la rémunération...

" Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production ", a déclaré le chef de l'État à mi-parcours des États généraux de l'alimentation, à Rungis (Val-de-Marne). Pour que les producteurs soient en position de mieux négocier leurs prix de vente avec la grande distribution, Emmanuel Macron leur demande de s'organiser par filières, en regroupements de producteurs.

Elle est en revanche plus sévère sur la forme, jugeant Emmanuel Macron, "approximatif, voire caricatural" et même "donneur de leçons", notamment "sur les marchés qui ne marchent pas, des gens qui devraient arrêter parce que leur modèle ne marche pas". "Et sans attendre, je souhaite que les négociations commerciales qui commencent dans quelques semaines reflètent déjà l'esprit de cette loi, par des engagements clairs". Car "il n'est pas possible qu'un tiers des agriculteurs gagnent moins de 300 euros par mois".

Attentat de St-Etienne du Rouvray: une nouvelle interpellation
On ignore encore s'il s'agit d'Abdel Malik P ou d'Adel K, le jeune jihaidiste qui vivait dans la même commune. Une nouvelle interpellation a eu lieu.

Alors que les agriculteurs manifestent ce mercredi à Paris pour demander une amélioration des prix, le président de la République a confirmé dans la soirée une série de mesures visant à redonner un peu d'oxygène à cette filière en crise.

- les négociations commerciales doivent s'inscrire dans une contractualisation pluriannuelle de 3 à 5 ans, souhaite-t-il.

Le chef de l'État a demandé que chaque filière de production (lait, viande, céréales, etc.) lui présente "d'ici la fin de l'année" sa "stratégie".

God eater 3 : Une bande-annonce révélatrice
A vous de faire équipe avec d'autres god eaters pour les combattre et découvrir le mystère entourant votre caste. La bande annonce du jeu n'a quant à elle pas révélé grand-chose.

- Les coopératives seront encouragées à faire preuve de plus de transparence dans la répartition de leurs gains à leurs adhérents. Une décision qui va dans le sens de la demande de Laurent Pinatel, celle d'"une loi qui réoriente l'agriculture et permette de sanctionner, une loi qui impose aux industriels un prix de base".

- Des ordonnances au 1er semestre prévoiront de fonder les contrats entre agriculteurs et leurs clients (distributeurs, industriels) sur le coût de revient proposé par l'agriculteur.

" Je suis favorable au relèvement du seuil de revente à perte pour les produits alimentaires et l'encadrement des promotions", a-t-il dit, " mais je vous demanderai d'ici la fin de l'année de donner plus de visibilité, de conclure pour la fin de l'année des plans de filières.

OM-PSG : Les supporters parisiens interdits de Vélodrome par Marseille ?
Si les interdictions de déplacements de supporters se raréfient quelque peu, le Classique ne devrait pas y échapper pour autant. En attendant la réponse du ministère dans les prochains jours, on peut imaginer que cette requête sera acceptée.

"Nous sommes prêts à le relever pour créer plus de valeur et assurer la réussite de l'agriculture et de la filière agroalimentaire", a indiqué la FCD, qui regroupe les grandes enseignes de distribution hormis Leclerc et Intermarché.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL