La Commission électorale de la RD Congo annonce l'élection présidentielle pour 2019

Dominique Dufresne
Octobre 12, 2017

Une déclaration qui enterre définitivement l'accord entre le pouvoir et l'opposition du 31 décembre 2016.

Ce recensement étant encore en cours pendant plusieurs semaines dans les régions du Kasaï (centre), théâtres de violences, la Ceni affirme donc qu'il n'y aura pas d'élection avant le premier trimestre 2019 et que le président Jospeh Kabila peut se maintenir au pouvoir jusqu'à cette date.

La France pourrait être touchée par l'ouragan OPHELIA dans quelques jours — MÉTÉO
Il faudra surveiller ensuite la possibilité d'autres coups de vent succédant à Ophelia dans le courant de la semaine. Une grosse houle de 8 mètres se propagera alors dans les parages", tempère La Chaîne Météo .

La rhétorique justificative est toujours la même pour tous les reports annoncés depuis décembre 2016.

Vent debout, l'opposition a d'ores et déjà rejette catégoriquement ce calendrier électoral qui devrait acter le maintien au pouvoir de Joseph Kabila trois ans après la fin constitutionnelle de son second et dernier mandat à la tête de la RDC. Celui-ci prévoyait l'organisation des élections présidentielles, législatives et locales avant la fin de l'année 2017.

Unai Emery : "Nous allons aider Neymar à gagner le Ballon d'Or"
Di Maria, Meunier, Verratti , Pastore, Kurzawa Thiago Silva et Thiago Motta sont concernés. C'est tôt pour samedi, mais nous pensons qu'il sera bien pour mercredi", a souligné Emery.

"Devant des députés et des sénateurs provinciaux du Katanga, le président estimait que l'accord de la Saint Sylvestre n'était qu'" une convenance (...) pour calmer les ardeurs d'une population surchauffée en décembre 2016", qualifiant l'échéance de la fin 2017 de " purement politique et irréaliste ". "Certains opposants congolais, notamment Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, demandent plutôt " une transition sans Kabila " après le 31 décembre 2017, " conduite par des personnalités consensuelles chargées de préparer les élections ". Par ailleurs, le report des élections a été annoncé, pendant qu'à New York, le Conseil de sécurité de l'ONU tenait une réunion sur la RDC, en présence de Maman Sidikou, le représentant des Nations Unies à Kinshasa.

Il s'est particulièrement dit préoccupé de la dégradation de la situation humanitaire: " Nous comptons environ 8,5 millions de personnes - y compris 5,5 millions d'enfants - ayant actuellement besoin d'assistance humanitaire.

Ben Affleck s'excuse pour des agissements inappropriés
C'est complètement inacceptable et je me demande ce que je peux faire pour être certain que ça n'arrive pas à d'autres. Il nous faut faire mieux pour protéger nos sœurs, amies, collègues et filles.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL