Gulli ne veut plus des spectacles vivants avec des animaux sauvages

Elisa Mosse
Octobre 12, 2017

Mardi, la chaîne pour enfants Gulli a annoncé qu'elle ne diffusera plus de spectacles avec des animaux sauvages, notamment certains cirques, au nom de la lutte contre la souffrance animale. "Nous estimons qu'ils sont contraires aux bonnes pratiques que nous souhaitons transmettre et à l'éthique à laquelle nous adhérons", a indiqué Caroline Cochaux, Directrice Déléguée du Pôle TV de Lagardère Active & Présidente de Gulli. Susciter une conscience, forger ses opinions. Cest aussi la mission de Gulli qui est à la fois la chaîne préférée des enfants et celle en qui les parents ont le plus confiance.

Cette décision concerne également les autres chaînes du groupe en France à savoir Tiji, Canal J et la Chaîne du Père Noël et à l'international, Gulli Girl en Russie, Gulli Africa, Gulli Bil Arabi.

Porto : Aboubakar blindé et définitivement racheté
Signe de son importance, le Lion Indomptable possède désormais une clause libératoire fixée à 50 millions d'euros. Il a été vendu au FC Porto en 2014 pour 3 millions d'euros.

"Il y a des cirques extraordinaires sans animaux. En affirmant son positionnement contre la souffrance animale, Gulli a à coeur de sensibiliser le plus grand nombre en initiant des discussions en famille, à l'école et de faire des enfants d'aujourd'hui des citoyens de demain, respectueux de l'environnement dans lequel ils vivent", a-t-elle ajouté.

Elle fait une croix sur le Festival de Monte-Carlo et les cirques Bouglione ou Gruss.

L'agence du médicament dédouane la nouvelle formule — Levothyrox
Le recueil des signalements et l'enregistrement dans la BNPV se poursuivent et feront l'objet de publications ultérieures. Nouveau rebondissement dans l'affaire du Levothyrox .

"L'étau se resserre autour des cirques avec des fauves", confie un responsable de cirque.

Wauquiez met Sens Commun en garde contre une alliance avec le FN
Par opposition, justement, à la ligne incarnée par Marion Maréchal-Le Pen avant son retrait de la vie politique, en juin 2017. Tout commence avec l'entretien que le président de Sens Commun Christophe Billan a accordé au nouveau mensuel L'Incorrect .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL