Gulli ne veut plus des spectacles vivants avec des animaux sauvages

Elisa Mosse
Octobre 12, 2017

Mardi, la chaîne pour enfants Gulli a annoncé qu'elle ne diffusera plus de spectacles avec des animaux sauvages, notamment certains cirques, au nom de la lutte contre la souffrance animale. "Nous estimons qu'ils sont contraires aux bonnes pratiques que nous souhaitons transmettre et à l'éthique à laquelle nous adhérons", a indiqué Caroline Cochaux, Directrice Déléguée du Pôle TV de Lagardère Active & Présidente de Gulli. Susciter une conscience, forger ses opinions. Cest aussi la mission de Gulli qui est à la fois la chaîne préférée des enfants et celle en qui les parents ont le plus confiance.

Cette décision concerne également les autres chaînes du groupe en France à savoir Tiji, Canal J et la Chaîne du Père Noël et à l'international, Gulli Girl en Russie, Gulli Africa, Gulli Bil Arabi.

Un retour en douceur pour Roger Federer
Federer reste invaincu face au bulgare de 28 ans, 41e mondial, en quatre confrontations. Le no 2 mondial avait certes brillé fin septembre en offrant la Laver Cup à l'Europe.

"Il y a des cirques extraordinaires sans animaux. En affirmant son positionnement contre la souffrance animale, Gulli a à coeur de sensibiliser le plus grand nombre en initiant des discussions en famille, à l'école et de faire des enfants d'aujourd'hui des citoyens de demain, respectueux de l'environnement dans lequel ils vivent", a-t-elle ajouté.

Elle fait une croix sur le Festival de Monte-Carlo et les cirques Bouglione ou Gruss.

Bientôt la fin du 'Monde de Nemo' ? Les poissons-clowns en danger
Les poissons-clowns, par exemple, se servent des anémones pour se protéger de leurs prédateurs et y pondre leurs œufs chaque mois .

"L'étau se resserre autour des cirques avec des fauves", confie un responsable de cirque.

Trump reste ferme vis à vis de l'accord nucléaire iranien
Pour Donald Trump, l'accord de 2015 penche bien trop en faveur de l'Iran et il ne suffira pas à empêcher Téhéran de développer une arme nucléaire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL