Marlène Schiappa ne "supporte" pas la une des Inrocks avec Bertrand Cantat

Elisa Mosse
Octobre 11, 2017

Un choix éditorial qui a rapidement débouché sur une polémique, et fait réagir notamment la secrétaire d'État chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

L'artiste de 53 ans pose en Une de l'hebdomadaire culturel qui titre "Cantat en son nom". "Ne rien laisser passer.", écrit Marlène Schiappa en réponse au message des Inrocks annonçant la sortie de son dernier numéro. La sénatrice de l'Oise a fait part de sa colère sur Twitter: "Réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante "je vais te marie-trintigner", il fallait oser". Un CD d'une compilation intitulée "la bande-son de l'automne" est plaqué sur la couverture avec dessus, le nom d'Orelsan.

Certains Google Home Mini victimes d'un bug s'activaient tout seuls
Or un petit bug semble s'être manifesté sur quelques appareils envoyés aux journalistes américains . Il nous ont donc annoncé le Google Home Max .

D'autres personnalités ont critiqué la Une des Inrocks, comme l'acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz sur Twitter. C'est pas le fdp qui a tué la fille de mon ami avec ses poings? Le 27 juillet 2003, à la suite d'une violente dispute, Bertrand Cantat frappe sa compagne Marie Trintignant au visage, et lui cause des lésions irréversibles qui la plongent dans le coma.

Néanmoins, répondant à la secrétaire d'Etat, un internaute a estimé qu'après avoir purgé sa peine, Bertrand Cantat avait le droit comme tout un chacun à chercher à se réinsérer, et ne pouvait être privé de sa liberté d'expression. Depuis juillet 2011, son contrôle judiciaire a pris fin.

Coupe du monde, les têtes de série pour les barrages
Dans un premier temps, il faudra attendre le 16 octobre, soit lundi prochain, date à laquelle sera publié le classement FIFA. Lors de la phase de qualifications, la Suisse a remporté neuf de ses dix matches mais a terminé derrière le Portugal .

Dans cette interview, Bertrand Cantat raconte sa solitude, comment il a retrouvé petit à petit le goût de la musique en prison. Ça prend beaucoup de place, ça m'occupe chaque seconde. "Mais on finit par trouver un semblant de vie". "Je reste très seul avec tout ça".

Avouant avoir "très vite pensé au suicide", il dit aussi "accepter son destin (.) Ça ne veut pas dire que je vis sans regrets, sans remords".

Trump, "un kamikaze qui va provoquer un holocauste nucléaire" — Eminem
Face à Donald Trump , le prodige du Michigan a sorti un freestyle inspiré. En moins de 24 heures, le clip a déjà récolté près de 2 500 000 vues.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL