Hulot veut taxer les "bétonneurs" pour sauvegarder les terres agricoles

Dominique Dufresne
Octobre 11, 2017

En taxant les futurs projets de construction, le ministre espère en finir avec "la frénésie souvent injustifiée" des promoteurs. Selon Le Parisien, Nicolas Hulot a proposé au Premier ministre de créer une nouvelle taxe visant à financer "la préservation de la biodiversité". Communistes et Insoumis se sont abstenus, les Construtifs se sont divisés, alors qu'une majorité des Républicains ont voté contre.

Le résultat initial de 316 voix pour, 69 contre et 47 abstentions a été revu à la hausse dans la soirée à 388 pour, 92 contre et 70 abstentions, le président de l'Assemblée François de Rugy expliquant qu'"un problème technique" avait empêché la prise en compte des délégations de vote.

Bercy minimise la charge pour les employeurs du prélèvement à la source
Mais le gouvernement avait annoncé au début de l'été son report, le temps de réaliser une série d'audits sur 'la robustesse technique' du dispositif.

Car la fin des énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz), promise par Emmanuel Macron dans son programme présidentiel, est au cœur du plan climat présenté au début de l'été par M. Hulot, avec l'objectif d'atteindre la " neutralité carbone " au milieu du siècle. Et les concessions d'exploitation existantes ne seront pas renouvelées au-delà de 2040. "La France montre l'exemple, d'autres pays suivront inexorablement", a renchéri le député de la majorité présidentielle Matthieu Orphelin.

Le Modem Bruno Duvergé a salué "un texte historique par sa portée", et un ministre qui "a su réconcilier des intérêts à priori antagonistes". "Seules 815.000 tonnes de pétrole sont produites par an, (.) soit 1% de la consommation nationale", a-t-il pointé.

Une Game Boy Mini en préparation ?
Le projet d'un Game Boy Mini serait-il dans ses cartons? La Super Nintendo a peut-être rétréci, mais ses joueurs, eux, ont grandi (pour ne pas dire vieilli).

"Dans ce texte, vous traitez de la production, pas de la consommation". Ainsi la production pourra se poursuivre au-delà de 2040 si l'industriel titulaire d'un permis n'est pas rentré dans ses frais par rapport aux recherches préalables. Pour Nicolas Hulot, le but est bien de "freiner les choses". Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Un lionceau dépérissant dans un appartement
Les policiers se rendent chez lui ce mardi pour tenter de retrouver l'animal, sans succès, rapporte Le Parisien . L'opération s'est déroulée sans difficulté selon le porte-parole des pompiers , cité par Le Parisien .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL