L'Iran menaces les bases américaines en cas de nouvelles sanctions

Dominique Dufresne
Octobre 9, 2017

L'Iran combat l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

L'Iran a mis en garde contre toute classification du corps des Gardiens de la Révolution (CGRI) par les Etats-Unis comme groupe terroriste et a déclaré que les bases militaires américaines dans la région pourraient être menacées si de nouvelles sanctions venaient à être imposées, ont rapporté dimanche plusieurs médias officiels iraniens.

De joueur à dirigeant, Maxwell raconte sa souffrance — PSG
Pour le site du PSG , Maxwell a laissé de côté quelques minutes sa nouvelle vie de dirigeant pour revenir sur sa retraite. Papus m'a beaucoup parlé. "Il est important de profiter des conseils de gens qui ont arrêté avant ".

La loi a été signée par le président américain Donald Trump, qui a cependant affirmé qu'il jugeait qu'elle comportait de nombreuses failles.

Ces mesures comprennent des sanctions financières contre quiconque fait du commerce avec avec les Gardiens de la révolution, ainsi que des millions de dollars de récompense pour une information menant à l'arrestation de deux agents du Hezbollah, groupe terroriste libanais soutenu par l'Iran.

Officials retrace steps of Las Vegas shooter Stephen Paddock
Several officers from California were attending the outdoor Route 91 Harvest Music Festival on Sunday when a gunman opened fire. The mass murderer had no criminal record but his father Benjamin Paddock was once one of the most wanted criminals in the US.

"Comme nous l'avons annoncé par le passé, si la nouvelle loi américaine sur les sanctions est adoptée, ce pays devra déplacer ses bases régionales hors de la portée de 2.000 km des missiles iraniens", a déclaré Mohammad Ali Jafari, cité par les médias iraniens. Il a jusqu'ici "certifié" l'accord mais a fait savoir que l'échéance cruciale serait la prochaine, le 15 octobre.

F1 - Verstappen : Encore une super course !
Au niveau du châssis, je pense que le nôtre est inégalable. J'ai tout essayé pour combler la dernière seconde. Il ne manquait pas grand chose pour gagner.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL