" Vicieux ", " boulet ", " branleur " : "L'étonnant fichage des intérimaires de Leroy Merlin

Elisee Touchard
Octobre 8, 2017

C'est une révélation qui risque de faire du bruit au sein de l'entreprise.

"Vicieux", "beurk" ou "branleur", tel sont les commentaires (liste non exhaustive) qui figurent sur un fichier de suivi des missions mis en place à la plateforme logistique de Valence (Drôme). "Ce listing associe à la plupart des noms des commentaires peu flatteurs supposés résumer la personnalité, voire le physique, des travailleurs".

Le jus d'orange, Benatia chambre Aubameyang — Maroc
Détrompe-toi mon petit, c'était le thé! Il paraîtrait que c'est à cause du jus d'orange consommé lors du petit-déjeuner. Le Maroc a fait un grand pas vers la Coupe du monde 2018 en surclassant le Gabon samedi à Casablanca (3-0).

Un magasin Leroy Merlin (illustration). Un fichier recensant les intérimaires ayant travaillé à Leroy Merlin à Valence dans la Drôme, a été découvert sur le réseau interne de l'enseigne.

Une façon de faire qui a notamment provoqué la colère du syndicat CGT, qui menace de porter plainte et de saisir le parquet, dénonçant ce qui s'apparente à du fichage illégal. En outre, contactée par la chaîne publique, la direction a condamné ces propos.

Plus de 200 personnes interpellées suite à des manifestations anti-Poutine — Russie
Selon l'ONG spécialisée OVD-Info, les manifestations ont donné lieu à des dizaines d'arrestations en province. Les autorités de Moscou et Saint Petersbourg ont interdit aux manifestants de se rassembler dans le centre.

La direction, de son côté, a estimé que cette pratique était "inacceptable" et qu'elle ne correspondait pas à la politique de la maison. Par ailleurs, le groupe Leroy Merlin a indiqué avoir demandé une enquête interne pour connaître l'origine de ce fichage et l'identité des auteurs des commentaires.

Un climat social tenduPour la CGT, ces éléments interviennent dans un contexte chargé: fin 2016, un conflit social avait éclaté avec blocage du site pour demander un égalité salariale entre magasin et plateforme, dénoncer la surcharge de travail et des problèmes liés au management.

Questions loom about motive behind Las Vegas mass shooting
While he appeared to have no criminal history, his father was a bank robber who was on the FBI's most-wanted list in the 1960s. President Donald Trump on Monday called the mass shooting an "act of pure evil", promising to visit the city on Wednesday.

Nul doute que la découverte de ce fichier ne devrait pas apaiser les tensions.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL