Allemagne : "une victoire amère" pour Merkel, selon Paris

Dominique Dufresne
Septembre 26, 2017

Après la victoire d'Angela Merkel aux élections législatives organisées dimanche outre-Rhin, Emmanuel Macron a tenu à féliciter la chancelière: "J'ai appelé Angela Merkel pour la féliciter". Les Libéraux allemands, probables partenaires de Mme Merkel dans le futur gouvernement, ont prévenu dès dimanche qu'ils s'opposeraient au projet de budget de la zone euro d'Emmanuel Macron.

Pour mettre toutes les chances de son côté, Emmanuel Macron, qui n'a pas ménagé ses efforts depuis son élection pour consolider un lien fort entre Paris et Berlin, indispensable selon lui pour "refonder" l'UE après le séisme du Brexit, espère peser sur les négociations. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, s'est inquiété des conséquences de "la victoire amère " d'Angela Merkel, d'abord "parce qu'elle voit monter une extrême droite très violente, très dure, très radicale ".

Un don mirobolant pour Porto Rico — Jennifer Lopez
Elle a indiqué qu'elle avait toujours de la famille sur l'île dont elle n'a pas eu de nouvelles depuis le passage de Maria. Fin août, la star était déjà venue en aide aux victimes de l'ouragan Harvey, en faisant don de 25.000 dollars.

L'autre inquiétude de Paris est liée aux incertitudes sur la future majorité parlementaire qui ne comprendra plus le SPD pro-européen, lequel a opté pour l'opposition.

Le président français a proposé ces derniers mois de réformer l'Union européenne, notamment grâce à la création d'un budget de la zone euro et d'un poste de ministre des Finances pour les pays de l'union monétaire. Et de cibler directement la France: "Un budget de la zone euro (.), où l'argent atterrirait en France pour les dépenses publiques ou en Italie pour réparer les erreurs de Berlusconi, serait impensable pour nous et représenterait une ligne rouge". La date tombe mal, au lendemain des élections allemandes et de la déconfiture de la " grande coalition", alors que le président français entend faire du couple franco-allemand le moteur de la relance européenne qu'il préconise. Dans l'optique de la réforme de la zone euro qu'il souhaite entreprendre, le président de la République a suivi avec attention, dimanche 24 septembre, les résultats des législatives allemandes et le bon score du Parti libéral-démocrate (FDP) de Christian Lindner. "Nous soutiendrons tout ce qui soutient cet objectif et nous discuterons, de manière controversée si nécessaire, de tout ce qui ne le sert pas", a-t-elle dit.

Naples continue son sans-faute à SPAL — Serie A
Dépassé, Udinese a su réagir en toute fin de match par Stryger Larsen (90e), mais il était trop tard pour inquiéter la Roma. Avec ce six sur six, Naples oblige en effet les Bianconeri à s'imposer s'ils veulent suivre le rythme.

Le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung a d'ailleurs noté qu'à la Chancellerie, on estimait que M. Macron avait mis "la charrue avant les bœufs" sur ce dossier en parlant "de réponses avant même que la question ait pu être discutée".

Shinzo Abe appelle les Japonais aux urnes
La dissolution sera effectivement prononcée jeudi, jour de l'ouverture d'une session parlementaire extraordinaire. Les trois-quarts des Japonais, selon un sondage, en ont assez de ces élections anticipées à répétition.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL