Un soldat français tué au Levant

Dominique Dufresne
Septembre 24, 2017

Un soldat français a été tué samedi matin au combat dans la zone irako-syrienne, a indiqué le président français Emmanuel Macron dans un communiqué rendu public par l'Elysée.

Cet adjudant du 13eme régiment de dragons parachutistes (forces spéciales) a été tué par l'Etat islamique dans la zone de combats Irako-Syrienne.

Les Français de plus de 65 ans consomment trop de médicaments
En effet, à partir de 70 ans environ, les reins fonctionnent moins bien et les patients évacuent donc moins bien les médicaments. Avec l'âge, l'état général se dégrade, ce qui modifie les effets de certains médicaments sur l'organisme.

Dans la matinée de samedi, les affrontements entre cette force locale et les jihadistes de l'EI se sont intensifiés, a ajouté le colonel, "avec le recours à des armes de tout calibre: mitrailleuses, mortiers, missiles. La position dans laquelle notre soldat, qui ne participait pas directement aux combats, a été prise pour cible et l'adjudant a été mortellement blessé".

"Il adresse ses sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses frères d'armes, et les assure de la pleine solidarité de la Nation dans ces moments douloureux", selon la même source.

Serge Aurier voit rouge dès son deuxième match — Tottenham
A l'heure de jeu, Eriksen corsait l'addition en marquant depuis le côté droit de la surface. Harry Kane a encore été l'homme providentiel.

Macron "exprime sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage et abnégation les groupes terroristes au Levant comme au Sahel", a fait part l'Elysée.

La ministre des Armées Florence Parly a également réagi par communiqué, exprimant "son émotion et sa tristesse".

" "Trump: " Dégagez-moi ce fils de p*** " (Vidéo)
Alors que la saison 2017 a repris, des joueurs, comme ceux de Cleveland Browns le week-end dernier, continuent de boycotter l'hymne américain, un genou à terre.

Il s'agit du premier soldat français tué depuis le lancement de l'opération Chammal de lutte contre le djihadisme au Moyen Orient, il y a 3 ans. "La Patrie perd un de ses enfants, la France un de ses soldats", mort "dans un combat qu'il menait pour nous tous, au nom de la liberté et de nos valeurs". Elle mobilise près de 1 200 militaires, selon le ministère de la Défense.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL