Décès inattendu d'un chanteur américain

Elisa Mosse
Septembre 24, 2017

Le chanteur américain à la voix soul que l'on aimait tant, Charles Bradley s'est éteint ce samedi.

Politique. Bruno Le Maire a adhéré à En Marche!
D'autant plus que certains ont déjà manqué un moment historique. "Cela restera comme une tâche indélébile dans l'histoire de la droite française". "Il regrette que les responsables politiques de droite ne se rangent pas derrière Macron".

Le soulman Charles Bradley est mort à l'âge de 68 ans.

Philippe Croizon sommé de prouver son handicap auprès d'un contrôleur SNCF
Une indignation quasi-générale donc qui va amener le contrôleur à finalement poursuivre ses contrôles en ignorant Philippe Croizon .

" C'est le cœur lourd que nous vous annonçons le décès de Charles Bradley".

Infirmerie : Mitroglou est bien sur le retour
Il est arrivé dans la cité phocéenne avec ce qui semblait être une petite déchirure à la cuisse (ischio). Sa présence à Salzbourg, voire même à Nice, est également incertaine.

Après Sharon Jones, disparue en novembre dernier, c'est un autre grand ambassadeur de la soul qui nous quitte. Il gagne ensuite sa vie comme chef cuisinier et voyage aux quatre coins des États-Unis, convaincu malgré tout d'être fait pour chanter. Charles Edward Bradley y racontait son parcours, gamin né à Gainesville en Floride en 1948, grandi à Brooklyn. Il avait ainsi attiré l'attention du propriétaire du label Daptone Records, qui avait produit ses morceaux à partir de 2002. Ceux dont il parlait à longueur d'interviews à l'heure de la reconnaissance tardive, avec un album (le premier!) au titre tout aussi explicite: No Time for Dreaming. Il avait sorti son troisième album Changes le 1er avril 2016 et l'avait défendu sur la scène de l'Olympia le même jour, 44 ans après un fameux concert de son idole et modèle James Brown.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL