Corée du nord : nouvel appel au calme de la Chine

Dominique Dufresne
Septembre 24, 2017

La mesure semble être un nouveau pas vers des sanctions ciblant des banques chinoises, et donc un moyen de faire pression sur la Chine pour qu'elle lâche définitivement Pyongyang, comme Washington le lui demande avec insistance.

"Les banques étrangères auront un choix clair: faire affaire avec les Etats-Unis ou faciliter les échanges avec le régime hors-la-loi de Corée du Nord", a lancé le président américain, qui avait menacé mardi à l'ONU de "détruire totalement" le pays reclus d'Asie de l'Est en cas d'attaque contre l'Amérique ou ses alliés.

La décision de la Chine de mettre un terme aux importations de charbon nord-coréen en février et de cesser de vendre à la Corée du Nord des carburants a réduit la capacité de cette dernière à se fournir en devise forte.

CHAN 2018 : Le Kenya destitué, la course à l'organisation réouverte
L'identité du pays hôte sera dévoilée dans un délai de 15 jours maximum à compter de l'ouverture de l'appel à candidatures. Le comité exécutif a par ailleurs désigné l'Egypte comme pays organisateur de la CAN des moins de 23 ans 2019.

Sur la question du nucléaire sur la péninsule coréenne, M. Wang a fait savoir que la Chine allait continuer d'appliquer les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies relatives à la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Donald Trump a signé jeudi un décret ouvrant la voie à de nouvelles sanctions contre des "personnes et sociétés qui financent et facilitent les échanges avec la Corée du Nord", qui pourraient aussi viser notamment des entités chinoises.

En Chine, le ministère des Affaires étrangères a réaffirmé que le "dialogue" et un processus "pacifique étaient les uniques moyens" de parvenir à "la dénucléarisation de la péninsule coréenne".

Les Français de plus de 65 ans consomment trop de médicaments
En effet, à partir de 70 ans environ, les reins fonctionnent moins bien et les patients évacuent donc moins bien les médicaments. Avec l'âge, l'état général se dégrade, ce qui modifie les effets de certains médicaments sur l'organisme.

"Moscou reste persuadé qu'il n'y pas d'autre solution qu'une résolution politique et diplomatique du problème nord-coréen", a-t-il poursuivi.

Deux mois plus tôt, les Etats-Unis avaient pris leurs premières sanctions individuelles contre le leader nord-coréen Kim Jong-Un pour de graves violations des droits de l'homme allant d'exécutions extra-judiciaires à des actes de torture.

"La gravité de la menace est sans précédent" et il est "urgent" d'y faire face, a affirmé le dirigeant japonais, dont le pays a été récemment survolé deux fois par des missiles de Pyongyang. En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le chef de la diplomatie nord-coréenne Ri Yong-ho a déclaré aux journalistes que Pyongyang pourrait envisager de faire exploser une bombe à hydrogène en dehors de son territoire.

People Kylie Jenner enceinte de son premier enfant ?
Et on sait déjà le sexe du bébé! Hé ben , selon les bruits qui courent un membre du clan Kardashian-Jenner attendrait un bébé. Les fans de la première heure ont connu Kylie Jenner enfant, ils la verront maman.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL