L'UE est accusée d'avoir caché une étude sur le piratage

Elisa Mosse
Septembre 22, 2017

L'impact du piratage sur les ventes de produits culturels comme la musique, les films et les séries est-il réel? C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude commandée par la Commission Européenne au cabinet de consulting Ecory en 2014.

Aucune preuve statistique d'un impact négatif du piratage La Commission européenne a payé 360.000 euros pour une étude sur l'impact du piratage sur les ventes de musiques, livres, jeux vidéo et films protégés par des droits d'auteur. " Cela ne veut pas dire que le piratage n'a pas d'effet, mais seulement que l'analyse statistique ne prouve pas avec une fiabilité suffisante qu'il existe un effet " notent les auteurs de l'étude. Pour ces derniers, les résultats montrent un " taux de déplacement " de 40 %, ce qui signifie que pour dix blockbusters regardés illégalement, quatre de moins sont consommés légalement.

C'est quoi cette Rod Laver Cup qui débute vendredi — Tennis
Cinq ou six (six par équipe, ndlr). " Dans cinquante ans, elle sera historique ", affirme le Suisse au Figaro. Les matchs sont connus le jour même, car ce sont les coachs qui décident des joueurs qui joueront.

Si ce rapport fait surface aujourd'hui, c'est parce que Julia Reda, une députée européenne représentant le Parti Pirate, a pu en obtenir une copie.

Sur son site, Julia Reda, qui a réussi à récupérer le rapport grâce à une demande légale de documents permise par l'Union européenne et l'a publié dans la foulée, feint de s'interroger: " Pourquoi la Commission, après avoir dépensé une somme importante sur cette étude, a-t-elle décidé de ne pas la publier pendant près de 2 ans?

Exclusif. APB 2017 : la circulaire sur le tirage au sort jugée illégale
Si le texte ne faisait que rappeler les pratiques déjà en vigueur, il hiérarchisait également les critères de choix dans APB . La filière Staps est la plus touchée par le tirage au sort, qui a lieu quand les demandes excèdent le nombre de places.

Elle avance sa propre explication auprès de The Next Web: " Au départ, j'étais prête à accorder le bénéfice du doute à la Commission, en supposant que l'étude avait simplement été oubliée pendant la restructuration du département dédié en 2014. Mais selon elle, il s'avère que celle-ci a activement essayé de dissimuler l'étude, à l'exception de la partie qui pouvait servir d'argument pour son discours.

La députée européenne du Parti pirate cite ainsi en exemple une étude universitaire publiée en 2016 dans laquelle deux responsables de la Commission européenne évoquaient ce lien établi entre diminution des ventes de blockbusters et téléchargement illégal - sans évoquer leur constat dans les autres domaines. "Elle précise d'ailleurs qu'ils ont également manqué à deux reprises de respecter le délai pour répondre à sa demande d'accès à cette information". Un oubli ou juste pour protéger ses intérêts et sa croyance? Un argument qui est justement utilisé par la Commission Européenne pour justifier une réforme controversée concernant le droit d'auteur.

Loris Baz partant, Johann Zarco sera le seul Français en MotoGP 2018
Le pilote a confié dans un entretien au site officiel du MotoGP ses objectifs pour les prochaines années. Je leur souhaite à tous les deux le meilleur pour l'avenir", ajoute Raúl Romero.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL