Total entre au capital d' EREN pour 237,5 millions d'euros

Elisee Touchard
Septembre 19, 2017

Dans la foulée de l'annonce d'une prise de participation dans Eren Renewable Energy, Total (FP.FR) a annoncé mardi l'acquisition de la société française GreenFlex, un des principaux acteurs européens dans le domaine de l'efficacité énergétique.

EREN RE, fondée en 2012 par deux anciens responsables d'EDF Energies Nouvelles, compte en exploitation ou en construction une capacité brute installée de 650 MW dans l'éolien, le solaire et l'hydraulique.

Au total, cette opération "nous permet d'avoir un portefeuille d'énergies renouvelables plus équilibré et plus complet", avec Sunpower, Total Solar, filiale créée cette année dans le solaire, et maintenant Eren Re, a-t-il résumé.

Budget 2018 : finalement, le gouvernement fera un peu moins d'économies
"Cela devrait représenter au moins 20 milliards d'euros d'économies", avait-il précisé. Le FMI prévoit pour sa part 1,5% de croissance cette année et 1,7% l'an prochain.

Eren Re restera plutôt tournée vers les marchés émergents (Argentine, Brésil, Inde, etc.), notamment l'Afrique.

"Greenflex a vocation à devenir le pivot de notre développement en Europe dans les métiers de l'efficacité énergétique", a commenté Philippe Sauquet, directeur général de la branche Gas, Renewables & Power de Total.

Eren Re sera rebaptisé Total Eren et l'accord prévoit que Total puisse prendre le contrôle d'Eren Re après cinq ans, ce qui pourrait représenter un investissement d'"entre 1 et 2 milliards d'euros", a indiqué M. Pouyanné.

Lyon aurait manqué le recrutement de Cristiano Ronaldo en 2002
C'est une petite anecdote rigolote", a souligné celui qui est désormais consultant pour Girondins TV. L'ancien attaquant lyonnais, sur le départ à l'époque, avait été proposé au Sporting Portugal .

"La production d'électricité renouvelable de Total va ainsi croître significativement en vue d'atteindre une capacité de 5 GW d'ici cinq ans", est-il écrit dans le communiqué. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2017, une fois la transaction approuvée par les autorités de la concurrence compétentes.

Le patron du géant pétrolier voulait " faire confiance à ceux qui ont réussi ".

S'il est un des plus avancés, le groupe n'est pas la seule major pétrolière à avoir entamé une diversification de ses activités, plus en ligne avec la transition énergétique.

Un bouton Snooze pour faire taire les amis ennuyeux — Facebook
Le réseau social teste un bouton Snooze qui sera moins radical que de rompre une amitié (au sens Facebook du terme). C'est une information relayée par Techcrunch : Facebook est en train de tester un bouton " Snooze ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL