Le gouvernement va modifier la base de calcul des APL

Elisee Touchard
Septembre 17, 2017

La somme allouée ne se basera plus sur le revenu engrangé deux ans auparavant.

Échange musclé entre une habitante de Saint-Martin et Emmanuel Macron — Irma
Ils auraient évoqué " un lit de camp pour dormir ", ainsi qu'"une toilette faite à l'aide d'un seau" , raconte la radio. Franceinfo revient sur cette polémique qui touche, une nouvelle fois, la communication du chef de l'Etat.

Le secrétaire d'Etat Julien Denormandie, en charge du dossier du Logement au sein du ministère de la Cohésion des territoires, se confie dans le JDD ce dimanche, à propos des changements qui vont affecter les aides personnelles au logement (APL). Le gouvernement a refusé de préciser le montant de cette baisse, mais plusieurs médias évoquent un montant de 50 euros en moins par mois. "Donc si je travaille, alors que j'étais au chômage il y a deux ans, je touche un montant d'APL qui n'est pas en relation avec ce dont j'ai besoin aujourd'hui", a encore dit le secrétaire d'État. "A cause de l'ouragan Irma", déclare Julien Denormandie, qui indique que mercredi sera présentée "une stratégie d'ensemble pour construire plus de logements".

Le FC Barcelone s'en sort de justesse face à Getafe — Liga
Pour son troisième match avec le FC Barcelone , Ousmane Dembélé n'a pas eu le temps de se mettre en valeur. Denis Suarez a d'abord égalisé (62) avant que Paulinho, arrivé cet été, n'offre la victoire au Barça (84).

Ces annonces dans le journal dominical interviennent alors que des informations de presse ont récemment fait état d'une baisse des APL dont bénéficient les locataires du parc HLM, d'un montant allant jusqu'à 60 euros mensuels. Notre engagement est très clair: "aucun allocataire ne perdra un euro". Il affirme que "le problème, ce n'est pas les APL, ce sont les loyers trop élevés, qui n'ont cessé de progresser depuis 40 ans" et promet que les réformes prévues feront que "le prix des loyers diminuera en même temps que le montant des APL". En France, 6,5 millions de ménages perçoivent les APL.

Une enquête ouverte après la disparition d'un garçon de 10 ans — Loire
Un garçon de 10 ans, qui vit à Pouilly-sous-Charlieu, près de Roanne, n'a plus donné signe de vie depuis vendredi 15 septembre. Selon France Bleu, ce serait la première fois que l'enfant agit ainsi, après cinq ans en famille d'accueil.

Il annonce aussi que pour augmenter les constructions de logement, il y aura des simplifications des normes. "L'État va leur (bailleurs sociaux) dire: "Au lieu de vous endetter sur vingt ans, vous le faites désormais sur trente ans, donc vous rembourserez moins d'argent chaque mois, donc vous avez plus de revenus que vous pouvez répercuter en baisse des loyers", ajoute Julien Denormandie.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL