Iran : une rencontre Macron-Trump-Netanyahou prévue ce lundi

Olivia Lacan
Septembre 16, 2017

Les Iraniens "violent les différents termes" de l'accord et son "esprit", a déclaré jeudi Donald Trump.

"L'administration a approuvé cette suspension pour se donner plus de flexibilité ", a commenté la porte-parole du département d'État Heather Nauert.

Pendant sa campagne électorale, le président américain Donald Trump avait qualifié l'accord sur le nucléaire iranien de "désastre", le décrivant comme "le pire accord jamais conclu".

PSG - Mercato : Un milieu de terrain déjà repéré en Argentine ?
Le milieu athlétique (1m92) camerounais de 18 ans vient de signer un contrat professionnel de cinq ans avec Boca Juniors. Selon les informations de L'Equipe , le PSG serait sur la trace d'un milieu de terrain de nationalité camerounaise.

Le président américain, qui n'a de cesse de critiquer la République islamique, doit décider d'ici le 15 octobre s'il "certifie" ou non devant le Congrès que Téhéran respecte les termes de cet accord. L'accord prévoit une levée progressive et conditionnelle des sanctions contre l'Iran en échange de garanties que ce pays ne se dotera pas de l'arme atomique.

L'Iran accuse les Etats-Unis d'enfreindre l'accord de 2015, tandis que Washington soutient que ces sanctions n'ont aucun rapport avec l'accord sur le nucléaire. Israël a demandé l'arrêt de l'accord nucléaire et compte intervenir à nouveau la semaine prochaine auprès des Etats-Unis lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU pour obtenir sa neutralisation.

" Cette suspension ne va pas nous empêcher d'avancer les intérêts nationaux américains en s'opposant aux agressions de l'Iran et ne préjuge pas de la décision ultime que le président prendra sur [l'accord nucléaire] ", a-t-il ajouté, sans indiquer à quelle date le président Trump prendrait cette décision. L'Iran, par la voix de son ministre des affaires étrangères Javad Zarif, a réaffirmé que l'accord de 2015 n'était pas négociable. Cette rencontre pourrait se tenir mercredi soir au niveau des ministres des Affaires étrangères des pays concernés.

Albert Dupontel délogé de son hôtel particulier, loué 1200 euros par mois
Selon l'estimation de France Domaine , la valeur de l'hôtel particulier serait de neuf à 11 millions d'euros . Il est évalué à un million d'euros et deux repreneurs sont intéressés, dont l'hôpital Saint Joseph voisin.

Après plusieurs années de tensions avec l'Occident, l'Iran est parvenu en juillet 2015 à un accord avec plusieurs grandes puissances mondiales - le Royaume-Uni, la Chine, la France, la Russie, les Etats-Unis et l'Allemagne.

En revanche, le Trésor américain a imposé jeudi de nouvelles sanctions financières contre près d'une dizaine d'individus et d'entités qui soutiennent les Gardiens de la Révolution en Iran ou qui ont mené des cyber-attaques contre le système financier américain.

Chalon-sur-Saône: Un homme agresse deux femme en criant "Allah Akbar"
Les deux attaques ont été très brèves et se sont déroulées à quelques minutes d'intervalle. Plus d'informations à venir et sur les ondes de France Bleu Bourgogne.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL