Du cacao illégal fourni aux grands chocolatiers, dont Lindt et Nestlé

Margot Aubert
Septembre 16, 2017

L'ONG affirme avoir mis à jour une longue chaîne d'exploitation illégale du cacao dans les zones forestières où toute plantation est interdite. Ainsi qu'elle le mentionne dans son rapport: "Au cours de notre enquête, nous avons pu conclure que trois des plus grands négociants de cacao - Olam, Cargill et Barry Callebaut - achètent du cacao cultivé illégalement sur des aires protégées". De grands noms de l'agro-alimentaire, et notamment les marques Ferrero, Lindt ou encore Mars, seraient concernées, selon RFI. L'ONG Mighty Earth vient, en effet, de publier un rapport dans lequel elle indexe gravement des acteurs de la filière. Les fèves y sont achetées par des pisteurs qui les revendent à des coopératives. La croissance démographique du pays et la déforestation massive liée à la mise en culture du cacao ont diminué cette superficie à environ 6 millions d'hectares.

Levothyrox : 9000 cas signalés d'effets indésirables
Comme l'a révélé le Parisien vendredi dernier, des plaintes pour "mise en danger de la vie d'autrui" ont été déposées. Reçue vendredi par la ministre de la Santé avec l'Association française des malades de la thyroïde (AFMT ).

Partager la publication "Côte d'Ivoire: Encore un autre scandale qui éclabousse le cacao ivoirien!"

Birmanie: Guterres veut l'arrêt des violences - Suu Kyi va sortir du silence
Les réfugiés arrivent au Bangladesh épuisés et affamés, après des jours de marche sous la pluie et au péril de leur vie. Et des milliers d'autres seraient toujours sur les routes.

Les autorités ivoiriennes sont parfois complices ou inefficaces, souligne Mighty Earth.

Irma : à Saint-Martin, Emmanuel Macron réside "comme les habitants" de l'île
" Dans l'entourage du chef de l'État, on regrette la restitution 'caricaturale' de cet épisode dans les médias ", écrit Libé . Loin des hôtels luxueux, il a même fait sa toilette à l'aide d'un seau d'eau.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL