Infanticide de Berck. 18 ans de réclusion requis contre Fabienne Kabou

Dominique Dufresne
Septembre 15, 2017

La fillette était morte noyée par la marée montante.

18 années de réclusion assortie d'un suivi socio-judiciaire de dix ans: voilà ce qu'a requis cet après-midi devant la cour d'assises du Nord à l'encontre de Fabienne Kabou, accusée d'avoir abandonné sa fille, Adélaïde, 15 mois, sur une plage de Berck à marée montante en 2013. En première instance, en juin 2016, elle avait été condamnée à 20 ans de prison.

Clinton wants to end the electoral college
She wasn't the right kind of woman to be the first woman president. "After the Comey letter, my momentum was stopped". Bubba played by the old rules of masculinity, and she was vulnerable to the new rules of feminism.

"Quelque chose, ou quelqu'un, a agi en moi" Comparaissant en appel depuis vendredi dernier à Douai (Nord), Fabienne Kabou avait expliqué: "Quelque chose, ou quelqu'un, a agi en moi pour assassiner ma fille".

Peine plus clémente pour Fabienne Kabou en appel. "Trois psychiatres l'ont dit, ils la mettent sur le fil du rasoir de l'abolition du discernement", a ainsi lancé lors de sa plaidoirie Me Frank Berton.

Salah Abdeslam voit ses conditions de détention s'améliorer
Il est le détenu le plus surveillé de France , le seul à ce jour à faire l'objet d'une vidéosurveillance 24 heures sur 24. En contrepartie, le détenu doit se soumettre à une fouille systématique lorsqu'il retrouve sa cellule.

Pour tenter d'expliquer son geste, Fabienne Kabou, qui encourait la réclusion criminelle à perpétuité, a affirmé devant la cour avoir été "guidée" par une "énergie malveillante".

Chronopost se lance dans la livraison de colis le dimanche
Chez Chronopost , la direction précise que la démarche se fera sur la base du volontariat avec une prime dominicale de 40 à 50 €.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL