Juncker veut protéger l'UE des investissements étrangers dans les secteurs clés

Dominique Dufresne
Septembre 13, 2017

En effet, il a rappelé sa volonté à ce qu'il n'y ait pas "travailleurs de seconde classe" au sein de l'Union et que "ceux qui font le même travail, sur un même lieu, doivent toucher le même salaire".

"Je demande pour des raisons d'efficacité que le commissaire de l'Economie et des finances soit aussi le vice-président de l'Eurogroupe", a-t-il ajouté devant le Parlement européen.

Le Sommet Afrique-Israël reporté sine die (officiel)
La presse guinéenne, elle, soupçonne les menaces de boycott de la part des Palestiniens et de plusieurs pays africains. La raison officielle n'a pas été communiquée.

Le Luxembourgeois a en outre annoncé un "cadre" européen sur le contrôle des investissements étrangers dans l'Union européenne afin de protéger les secteurs stratégiques, qui répond notamment aux inquiétudes sur les acquisitions chinoises. Cette idée ancienne a récemment été reprise par le président français Emmanuel Macron, qui plaide pour un renforcement des institutions de la zone euro, afin de faire face aux chocs tels que la crise de la dette ou le Brexit. Cette proposition cible tout particulièrement les investisseurs chinois, dont l'appétit pour les entreprises industrielles de pointe européennes a beaucoup inquiété ces dernières années. Certains pays du sud, comme le Portugal, la Grèce et l'Espagne, ont besoin d'argent pour "sortir la tête de l'eau" et craignent qu'une telle mesure n'entrave les investissements étrangers chez eux.

Embellie économique, unité affichée: le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a dévoilé à Strasbourg un programme ambitieux et son scénario pour l'avenir d'une Union qui a "à nouveau le vent en poupe". "Ce ministre européen de l'Economie et des Finances devrait coordonner l'ensemble des instruments financiers de l'UE lorsqu'un État membre entre en récession ou est frappé par une crise menaçant son économie", a-t-il continué. Nous n'avons pas besoin d'un budget à part de la zone euro.

Boris Faure se confie après son agression par un député LREM
Mercredi matin, sur France Inter , il a donné sa version de l'agression, survenue mercredi 30 août. Il a été de nouveau hospitalisé une semaine plus tard suite à des "complications".

Il devra, pour y parvenir, convaincre les dirigeants allemands, dont les propositions vont jusqu'à présent bien moins loin et avec lesquels il prévoit d'écrire une feuille de route de réformes européennes d'ici la fin de l'année.

Le PSG est-il favori de la Ligue des Champions ? (Vidéo)
Il y a une belle entente entre nous en attaque, mais c'est plus facile de jouer avec de grands joueurs, c'est toujours un plaisir. Il faut juste jouer son football à un très haut niveau et c'est à la fin du match qu'on voit si ça s'est bien passé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL