Défense: ce que les futurs drones armés vont changer

Dominique Dufresne
Septembre 6, 2017

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé mardi matin son souhait d'armer les drones utilisés par l'armée de l'air française. Les drones de surveillance apportent au combat moderne leur discrétion et leur capacité à durer sur les zones d'action.

En mai dernier, un groupe de travail co-présidé par les sénateurs Cédric Perrin et Gilbert Roger évoquait dans un rapport "l'enjeu de souveraineté" concernant les drones d'observation et les drones armés.

Cela ne sera qu'une formalité, puisque les "Reaper" dont dispose l'armée française sont de fabrication américaine et donc parfaitement adaptés à un armement.

Ouverture d'une enquête sur l'attribution des JO de RIO
Pour rappel, Pape Massata Diack a été banni à vie de toute activité liée à l'athlétisme, pour corruption, en août dernier. En mars dernier, Le Monde avait révélé des documents que le fisc américain avait transmis à la justice française .

Les armées françaises gagneront ainsi en "efficacité" et "limiteront le risque de dégâts collatéraux", a relevé la ministre.

"Ils sont devenus des moyens incontournables dans les opérations que nous menons au Sahel, où nos Reaper permettent de surveiller, d'identifier et de suivre les cibles" (.) A l'avenir, avec la décision que j'annonce aujourd'hui, les drones armés permettront d'allier en permanence la surveillance, l'endurance dans la discrétion et la capacité de frappe, au moment le plus opportun. "Le ministère indique que les Reaper de l'US air force sont armés de bombes de 250 kg avec différents types de guidage et du missile Hellfire (masse de l'ordre de 50 kg et portée de 8 à 10 km)". "Ce sont deux systèmes qui n'ont rien de semblable", a-t-elle poursuivi.

Si dans un premier temps, ce sont les drones Reaper fournis par les Etats-Unis qui seront dotés de la capacité de frappe, "à moyen terme, le futur drone européen (.) sera également doté d'armements".

Le coup de pression de Messi au Barça — Espagne
Sûrement à un jeu assez proche de celui de Cristiano Ronaldo ces dernières semaines. La radio espagnole Onda Cero donne un autre son de cloche.

Ce nouvel usage permettra également d'optimiser l'emploi des avions de combat et leurs ravitailleurs ou hélicoptères, "plus rapides, plus puissants mais également plus lourds dans leur mise en œuvre", estime Florence Parly.

"A l'extérieur de nos frontières, l'adversaire se fait plus furtif, plus mobile, se dilue dans les vastes étendues du Sahel ou se dissimule au milieu des populations civiles", a-t-elle rappelé à bord du navire BPC Mistral (Bâtiment de projection et de commandement) à Toulon. En effet, les règles d'engagement pour les drones armés seront strictement identiques à celles que nous appliquons déjà.

Démonstration impressionnante du drone nEUROn par @Dassault_OnAir. Avec un drone armé, ce ne sera plus le cas. "Qu'il s'agisse d'un canon Caesar, d'un missile de croisière, d'un Rafale, si l'opérateur est physiquement éloigné de l'objectif, l'homme n'en est pas moins au cœur de l'engagement du feu".

US: North Korea 'begging for war'
We have engaged in numerous direct and multilateral talks with the North Korean regime and time after time they have not worked". This means the effect of a war in Northern Asia on international crude prices may well be short-lived.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL