Défense: ce que les futurs drones armés vont changer

Dominique Dufresne
Septembre 6, 2017

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé mardi matin son souhait d'armer les drones utilisés par l'armée de l'air française. Les drones de surveillance apportent au combat moderne leur discrétion et leur capacité à durer sur les zones d'action.

En mai dernier, un groupe de travail co-présidé par les sénateurs Cédric Perrin et Gilbert Roger évoquait dans un rapport "l'enjeu de souveraineté" concernant les drones d'observation et les drones armés.

Cela ne sera qu'une formalité, puisque les "Reaper" dont dispose l'armée française sont de fabrication américaine et donc parfaitement adaptés à un armement.

Le sénateur Jean-Vincent Placé a été violemment agressé à Paris
La police parisienne s'est saisie de l'affaire, mais il n'y a eu pour le moment aucune interpellation . Jean-Vincent Placé a fait partie du gouvernement, sous la présidence de François Hollande.

Les armées françaises gagneront ainsi en "efficacité" et "limiteront le risque de dégâts collatéraux", a relevé la ministre.

"Ils sont devenus des moyens incontournables dans les opérations que nous menons au Sahel, où nos Reaper permettent de surveiller, d'identifier et de suivre les cibles" (.) A l'avenir, avec la décision que j'annonce aujourd'hui, les drones armés permettront d'allier en permanence la surveillance, l'endurance dans la discrétion et la capacité de frappe, au moment le plus opportun. "Le ministère indique que les Reaper de l'US air force sont armés de bombes de 250 kg avec différents types de guidage et du missile Hellfire (masse de l'ordre de 50 kg et portée de 8 à 10 km)". "Ce sont deux systèmes qui n'ont rien de semblable", a-t-elle poursuivi.

Si dans un premier temps, ce sont les drones Reaper fournis par les Etats-Unis qui seront dotés de la capacité de frappe, "à moyen terme, le futur drone européen (.) sera également doté d'armements".

Une promeneuse tombe sur les restes calcinés d'un adolescent — Vernouillet
L'enjeu, dans les prochains jours, va être d'identifier cette fille. "Ce n'est pas très long, confie une troisième source". Il ne reste qu'assez peu d'ossements de la victime: le crâne, quelques dents et des restes d'os.

Ce nouvel usage permettra également d'optimiser l'emploi des avions de combat et leurs ravitailleurs ou hélicoptères, "plus rapides, plus puissants mais également plus lourds dans leur mise en œuvre", estime Florence Parly.

"A l'extérieur de nos frontières, l'adversaire se fait plus furtif, plus mobile, se dilue dans les vastes étendues du Sahel ou se dissimule au milieu des populations civiles", a-t-elle rappelé à bord du navire BPC Mistral (Bâtiment de projection et de commandement) à Toulon. En effet, les règles d'engagement pour les drones armés seront strictement identiques à celles que nous appliquons déjà.

Démonstration impressionnante du drone nEUROn par @Dassault_OnAir. Avec un drone armé, ce ne sera plus le cas. "Qu'il s'agisse d'un canon Caesar, d'un missile de croisière, d'un Rafale, si l'opérateur est physiquement éloigné de l'objectif, l'homme n'en est pas moins au cœur de l'engagement du feu".

Chelsea : Hazard impatient de jouer la Ligue des Champions !
Eden Hazard va faire son retour sous le maillot de Chelsea , avec ces crampons Nike Mercurial Vapor Flyknit. Quand on pense au football, on pense à Zidane parce qu'il pouvait faire ce qu'il voulait sur le terrain.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL