HTC Vive - Le casque de réalité virtuelle baisse drastiquement son prix

Felicite Anouilh
Août 21, 2017

Le casque HTC vive passe sous la barre symbolique des 700 euros.

Sorti en juin 2016, ce modèle s'est en effet vite imposé comme une référence en terme de qualité sur le marché, mais à un prix correspondant à ce statut: 899 euros. Après la baisse du prix d'Oculus Rift survenue à la mi-juillet 2017, voici qu'un autre fabricant de casques (et pas des moindres!) réduit le sien.

François Fillon fera sa rentrée dans le privé
Le couple se dit enfin soulagé que leurs enfants, également cités, n'aient finalement pas été mis en examen. C'est une suite logique pour quelqu'un qui, comme lui, avait placé la société civile au cœur de son projet.

Le casque de réalité virtuelle était censé représenter "l'avenir " dans la tech. Car si le PlayStation VR s'affiche à moins de 400 euros, il est considéré comme moins performant que l'Oculus Rift et ses près de 600 euros en moyenne, et surtout que le HTC Vive.

HTC précise que l'ensemble des achats de Vive seront livrés avec un essai gratuit à l'abonnement Viveport, ouvrant ainsi les portes à une bibliothèque de jeux et d'applications en réalité virtuelle parmi lesquels on retrouvera par exemple Google Tilt Brush, Everest VR ou encore Richie's Plank Experience. Mais en essayant différents jeux, la note devient rapidement salée: Lone Echo, Eve: Valkyrie ou Killing Floor Incursion coûtent 39,99 euros, The Climb 49,99 euros et Elite Dangerous culmine à 59,99 euros.

Marseille: un véhicule fonce sur un abribus, un piéton tué
C'est une femme de 42 ans qui serait morte suite à cet accident dans le quartier de la Valentine. Une opération de police est en cours, indique la police nationale sur Twitter .

Ce qu'il y a de bien avec la concurrence pour le consommateur c'est que cela permet de donner lieu à une belle bataille de prix.

Incroyable geste d'un nageur aux championnats du monde
Dans le quotidien El Español , il explique: " Ils m'ont dit que ce n'était pas possible car on ne pouvait pas perdre une minute ". Un nageur espagnol s'est vu refuser une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Barcelone et Cambrils.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL