Vers un prélèvement supplémentaire sur les grandes entreprises

Elisee Touchard
Août 17, 2017

L'exécutif envisagerait d'augmenter pendant trois ans la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S, qui sert à financer la Sécurité sociale) des grands groupes. Cette mesure figurerait dans un projet de loi des finances prévu pour 2018 et ne durerait que trois ans.

Baisse des températures pendant le weekend — Météo
Les températures maximales seront comprises entre 30 et 35°C sur les régions côtières, entre 35 et 40°C à l'intérieur du pays et atteignant 43°c sur l'extrême sud avec coups locaux de sirocco.

Parmi les autres options à l'étude, il y a la création possible d'une nouvelle tranche pour la C3S ou une surtaxe d'impôt sur les sociétés, l'objectif étant dans tous les cas de figure de cibler les grandes entreprises. "Le Medef s'en est inquiété dans une note rédigée fin juillet, comme Le Canard enchaîné l'a révélé mercredi".

Un tweet de Donald Trump fait perdre 4,9 milliards d'euros à Amazon
Mais il avait néanmoins regretté dans un message posté avant la nouvelle déclaration présidentielle sur le site de Wal-Mart que M. Donald Trump s'en est encore pris à l'entreprise de l'un des hommes les plus riches du globe, Jeff Bezos, mercredi, sur Twitter.

A la demande de l'Association française des entreprises privées (Afep) et d'une vingtaine de grands groupes français tels que Danone, la Cour de justice de l'Union européenne avait déjà recalé cette taxe des 3% en mai dernier, estimant que cette pratique allait à l'encontre du droit fiscal européen. "Le programme présidentiel d'Emmanuel Macron était de supprimer cette taxe sur les dividendes, pas de la remplacer". Face à cette impasse, l'actuel gouvernement a décidé d'arrêter les frais et de la supprimer en 2018. Et de poursuivre: "L'Etat a engrangé des milliards d'euros de manière indue grâce à une taxe dont nous avions pointé le caractère inconstitutionnel dès le début, et maintenant, il faudrait que les entreprises payent encore". Le ministère des Finances serait en train de faire des projections afin de fixer le seuil de chiffre d'affaires et le taux adéquats pour lever cette somme, qui vise à compenser une perte fiscale assez conséquente.

L'Arabie saoudite rouvre momentanément sa frontière avec le Qatar
Le royaume sunnite a rompu toute relation avec le pays chiite en 2016, l'accusant de s'ingérer dans ses affaires intérieures. Le Qatar n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Instaurée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault en 2012, la taxe sur les dividendes avait été en grande partie invalidée par la justice européenne en mai. "Au-delà du coût, c'est un signal négatif pour nos entreprises", critique Geoffroy Roux de Bézieux, aux Échos.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL