Fiat Chrysler bientôt racheté par les Chinois — Automobile

Elisee Touchard
Août 16, 2017

Après Opel, passé sous pavillon français, c'est au tour d'un autre grand nom de l'automobile européenne de changer, peut-être, de mains.

"Notre histoire est si simple": premier entretien post-élection de Brigitte Macron
Cet été, une pétition en ligne a toutefois été lancée "contre le statut de Première dame pour Brigitte Macron ". Brigitte Macron a répondu aux questions du magazine féminin Elle, qui sera dans les kiosques le 18 août.

Ne soyons pas naïfs: jamais PSA n'aurait osé annoncer vouloir prendre le contrôle d'Opel voici quelques mois sans l'assentiment de son actionnaire chinois, sans la certitude qu'en cas de difficultés, si le redressement d'Opel est plus long que prévu par exemple, Dongfeng pourrait mettre la main à la poche, avec bien entendu en contrepartie une montée au capital. Plusieurs groupes chinois sont pressentis pour reprendre Fiat-Chrysler, parmi lesquels on retrouve d'ailleurs une nouvelle fois le groupe Dongfeng, mais aussi d'autres grands constructeurs chinois.

Un chasseur d'éléphant meurt piétiné par sa proie
Pas assez rapide pour échapper à l'animal, Jose Monsalvez s'est fait écraser et a succombé à ses blessures. Un Argentin âgé de 46 ans est décédé samedi dernier en Namibie (Afrique), écrasé par un éléphant.

Ces entreprises prévoient qu'un tel système sera utilisé par les constructeurs automobiles dans le monde entier. Le constructeur suédois Volvo, après des années dans le rouge, a vu son actionnaire de référence, l'Américain Ford, lâcher l'affaire au début de la décennie pour vendre ses parts au Chinois Geely. Déjà, pour pouvoir vendre et construire des voitures en Chine, c'est toute une histoire. Cela ne marche que pour des véhicules haut de gamme, d'exception. Et les voitures vendues en Chine dans ce cadre-là sont fabriquées en Chine.

Grace Mugabe devant la justice pour agression — Afrique du Sud
La supposée victime au sortie de l'altercation a décidé de porter plainte déclarant que les blessures infligées par la première dame Zimbabwéenne mettront à risque sa carrière.

Fiat-Chrysler ne serait pas le premier constructeur automobile à passer sous pavillon chinois. Autant dire que Porsche, notamment, aurait du souci à se faire avec le marché chinois. L'italo-américain va donc collaborer avec BMW, Mini et Rolls-Royce pour ce qui est aujourd'hui un des principaux axes de développement de l'industrie automobile, avec la voiture électrique. En somme, les constructeurs automobiles occidentaux vont être sous pression si les Chinois continuent à faire leur marché en Europe.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL