Le défi internet qui a déjà tué une fillette — Hot Water Challenge

Olivia Lacan
Août 14, 2017

Un challenge dangereux est en train de prendre son essor sur les réseaux sociaux ces derniers mois, en particulier aux États-Unis, et a déjà fait un mort.

Nouveau défi à la mode sur les réseaux sociaux, le "Hot Water Challenge" invite à se verser de l'eau bouillante sur la tête, avec toutefois des conséquences plus ou moins lourdes pouvant aller jusqu'à la mort. Et si certains sont inoffensifs et peuvent même être utiles, comme le Ice Bucket Challenge, qui consiste à se renverser un sceau d'eau glacée sur la tête afin de récolter des fonds pour lutter contre la maladie de Charcot, d'autres ne sont pas sans danger.

Pays basque espagnol : découverte d'œufs contaminés au Fipronil
Le ministre de l'Agriculture a reçu dans les nuit les résultats de l'enquête de l'Anses ( Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation) sur les œufs contaminés au fipronil .

La tendance serait venue de plusieurs vidéos Youtube postées entre 2013 et 2014, d'après Mashable, mais ce n'est que dernièrement que des incidents en lien avec ce défi sont signalés. Pire encore: Ki'ari Pope, une petite fille de huit ans, est décédée après avoir bu à la paille de l'eau brûlante sous le regard de ses cousins. Elle souffrait de complications respiratoires à l'œsophage et à la gorge.

Le 6 août dernier, une ado américaine de 11 ans a été aspergée d'eau chaude par des amis alors qu'elle somnolait. En juillet, Wesley Smith, un garçon de 10 ans, s'est gravement brûlé alors qu'il s'adonnait à ce défi avec son beau-frère.

La Libye interdit les navires étrangers près de ses côtes — Migrants
Seule l'ONG espagnole Proactiva open arms, dont les deux bateaux se trouvaient dimanche à Malte, a assuré vouloir reprendre ses opérations dès lundi.

Hurlements déchirants, cris, peau rougie et cloquée. les "challengers" ne semblent réaliser la portée de leur geste que bien trop tard. Les parents ont donc décidé d'alerter sur la dangerosité du défi.

Bain de foule pour Pierre-Ambroise Bosse à son retour à Paris
Et tant pis pour la facture, l'athlète nantais a lui-même commandé les boissons avant de les apporter à ses convives d'une soirée. Quelques secondes après sa victoire, au micro de Nelson Monfort, il avait accordé une interview complétement lunaire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL