Le déficit commercial s'aggrave, malgré l'amélioration des exportations — Tunisie

Elisee Touchard
Августа 13, 2017

Le déficit commercial de la Tunisie s'intensifie et s'élève à 8,628 milliards de dinars (3,589 milliards de dollars) contre 6,856 milliards de dinars (2,852 milliards de dollars) au cours de la même période l'année dernière.

Les déficits les plus lourds ont été enregistrés avec la Chine (-2378,5MD), l'Italie (-1156,8MD), la Turquie (-1014,8MD), la Russie (-840 MD) et l'Algérie (-259,7MD).

Selon l'Institut National de la Statistique (IST), ce déficit est dû à la divergence du rythme de croissance entre les importations (+18,8 %) et les exportations (+15,9 %).

En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédant avec d'autres pays, principalement avec la France (+1,747 milliard de dinars), la Libye (+0,4434 milliard de dinars) et le Royaume-Uni (0,1502 milliard de dinars).

Durant la même période, les exportations ont continué à augmenter avec une progression de 15,9%, ajoute TAP.

D'autre part, le déficit de la balance commerciale hors énergie se limite à 6,505 milliards de dinars au moment où le déficit de la balance énergétique s'établit à 2,122 milliards de dinars (24,6% du total du déficit), contre 1,859 milliard de dinars durant les sept mois de l'année 2016.

Читайте также: Deux ados se filment en train d'enfermer un bébé dans un frigo

Pour ce qui est du taux de couverture, il a légèrement reculé pour s'établir à 68,9% depuis le début de cette année, contre 70,7% au cours des sept premiers mois de l'année dernière.

Des accroissements sont observés au niveau du secteur de l'énergie par rapport à la même période de 2016 suite à l'augmentation des ventes du pétrole brut (296 M d'euros contre 144 M d'euros), des secteurs de l'agriculture et des industries agro-alimentaires de 12,9 %, des industries mécaniques et électriques de 18 pc, du textile, habillement et cuirs de 13,2 % et des industries manufacturières de 9,7 %.

L'augmentation remarquable des importations est essentiellement due à la hausse des importations du secteur de l'énergie de 30,8% sous l'effet de la hausse des achats en pétrole brut (422,9 MD contre 329,2MD) et des produits raffinés (2047,6 MD contre 1235,1 MD). Les exportations du secteur des mines, phosphates et dérivés a enregistré, quant à lui, une baisse de 14,8%, suite à la diminution des exportations en acide phosphorique (0,2531 milliard de dinars contre 0,3656 milliard).

La même source a fait état d'une augmentation de 18,8 % des importations essentiellement due à la hausse des importations de l'énergie.

En valeur, les exportations ont atteint 19,128 milliards de dinars contre 16,507 milliards durant la même période de l'année 2016.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article