L'île de Guam entre inquiétude et indifférence après les menaces de Pyongyang

Dominique Dufresne
Août 13, 2017

"Les missiles Hwasong-12 tirés par les Forces stratégiques nord-coréennes survoleront les préfectures japonaises de Shimane, de Hiroshima et de Koichi". Cette décision intervient après l'annonce par Pyongyang de son projet de lancer des missiles en direction de l'île américaine de Guam, située dans le Pacifique.

En vacances dans son club de luxe du New Jersey, Donald Trump, qui a promis mardi "le feu et la colère" au régime nord-coréen, en a avalé sa balle de golf.

L'avion de ligne sans pilote, ce sera possible dès 2025
Un chiffre qui monte toutefois à 27 % quand on pose la question à des personnes âgées de 18 à 24 ans et 31 % pour les 25 -34 ans. La banque suisse UBS vient de publier une nouvelle étude sur la perspective de voyager à bord d'avions de ligne sans pilotes.

Mais ce n'est toutefois pas la première fois que l'île de Guam est cible de menaces émanant de Pyongyang. Il s'est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions "irréfléchies" nord-coréennes. Une attaque contre Guam est une attaque contre les États-Unis.

L'île de Guam est un petit territoire américain perdu au large des Philippines, dans l'océan Pacifique. Au-delà de ses plages de sable fin et de ses eaux cristallines, Guam est un avant-poste stratégique des forces américaines sur la route de l'Asie. Quelque 6000 soldats y sont stationnés, ainsi que quatre sous-marins nucléaires d'attaque, des bombardiers B-52 et des avions de chasse, qui participent régulièrement à des démonstrations de force près des côtes coréennes. Et les tensions ne se sont jamais apaisées entre les deux pays depuis la fin de la guerre de Corée en 1953. La base navale d'Apra Harbor et la base aérienne d'Andersen. Si Washington laisse les missiles s'écraser, sa crédibilité pourrait en prendre un coup et donner des ailes à Pyongyang.

Trump: Military solutions 'locked & loaded' against North Korea
Trump said he condemned "in the strongest possible terms this egregious display of hatred, bigotry and violence on many sides". Who are the real losers in all of this? China has been serving as an economic lifeline for the North through decades.

Le gouverneur de Guam, Eddie Calvo, ne panique pas pour autant. Guam dispose en effet du bouclier antimissile américain Thaad (Terminal High Altitude Area Defense), conçu pour détruire les missiles balistiques de courte et moyenne portée. Elle compte 160 000 habitants qui sont citoyens américains mais qui ont des droits limités: ils ne peuvent pas participer aux élections américaines et le seul représentant de l'île au Congrès n'a pas le droit de vote sur les propositions de loi.

Le risque de conflit est réel, mais "personne dans la région, même pas la Corée du Nord, ne veut une autre guerre", analyse Jean H. Lee, la responsable du bureau coréen de l'Associated Press à Pyongyang, dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian. "Ce qui lui donnerait la stature d'un souverain capable de défendre son peuple contre les méchants Américains".

La Grande-Bretagne remporte le relais 4x100m masculin, Bolt au sol
Usain Bolt qui disputait sa dernière course, s'est blessé au tout début de son relais. Effondré, il a laissé la course, son ultime, se dérouler sans lui.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL