Rohani présente un cabinet sans grand changement

Dominique Dufresne
Août 12, 2017

"Félicitations pour la nomination massive de sunnites (qui forment moins de 10% de la population, ndlr), de femmes et de jeunes dans le gouvernement", avait ironisé mardi dans un tweet le réalisateur Hossein Dehbashi, qui avait pris une part active dans la première campagne présidentielle de M. Rohani en 2013 mais qui a multiplié les critiques ces dernières années contre lui.

Le président iranien Hassan Rohani a présenté mardi dix-sept des dix-huit membres de son prochain gouvernement au Parlement, sans grand changement et surtout sans aucune femme, ont rapporté les médias.

Cinq femmes transgenres de l'armée américaine ripostent — Donald Trump
Trump était revenu sur une mesure mise en place par son prédécesseur Barack Obama plus d'un an plus tôt. Selon la plainte, remettre en vigueur l'interdiction est contraire à la Constitution.

Le site du gouvernement iranien a annoncé ce mercredi, la nomination par le président iranien Hassan Rohani de trois femmes aux postes de vice-présidentes et d'assistante spéciale. La liste présentée au Parlement ne comprend pas le nom de la personne proposée pour le ministère de l'Education supérieure.

"La meilleure manière d'aider Rohani est de ne pas voter la confiance aux ministres qui ne partagent pas les positions du président", a déclaré Mohammad Ali Abtahi, qui a été chef de cabinet de l'ancien président réformateur Mohammad Khatami (1997-2005). Selon la loi, chaque ministre doit obtenir individuellement la confiance du Parlement.

Université: une aide à la mobilité pour les boursiers inscrits en master
Les quatre critères nécessaires sont d'avoir moins de 28 ans, ne plus être en formation et d'avoir obtenu votre diplôme en 2017. Vous avez eu votre bac (pro ou technologique), CAP ou votre brevet (pro, agricole, etc.) et vous recherchez un emploi?

Des députés réformateurs ont affirmé que plusieurs d'entre eux pourraient ne pas obtenir la confiance du Parlement. Le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et le ministre du Pétrole, Bijan Namadar Zanganeh, conservent leurs postes. Massoud Karbassian, actuellement vice-ministre, a été nommé à ce poste.

Massoumeh Ebtekar a été nommée vice-présidente chargée des Femmes et de la Famille, Laya Joneydi, vice-présidente chargée des Questions juridiques, et Shahindokht Mollaverdi, assistante spéciale chargée des Droits citoyens. Il y a encore quelques semaines, elle avait affirmé espérer "deux ou trois ministres femmes".

Le meurtre sordide d'une femme fait resurgir l'affaire Ranucci — Toulouse
Après un transfert à la prison de Muret, près de Toulouse, il avait obtenu une libération conditionnelle le 23 février 2016. Jean-François Rambla a été arrêté et placé en garde à vue mercredi par les policiers judiciaires toulousains.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL