Oeufs contaminés : le risque serait faible

Dominique Dufresne
Août 12, 2017

De toutes ces données, l'ANSES conclut que "le risque de survenue d'effets sanitaires apparaît très faible ".

Les 5 et 8 août, les autorités européennes informent alors officiellement la France que des lots d'œufs contaminés des Pays-Bas cette fois-ci, ont en effet été livrés dans l'Hexagone, dans des établissements de fabrication d'ovoproduits (biscuits, pâtisserie...), dont un se situe dans la Pas-de-Calais. Ainsi, au vu de la concentration actuelle de fipronil dans les œufs contaminés, un adulte de 70 kg peut en consommer jusqu'à dix, en une journée, et rester en dessous de la valeur toxicologique de référence aiguë. Le fipronil a donc été utilisé frauduleusement dans les élevages des Pays-Bas et de Belgique pour traiter les poux rouges des poules.

Paris, le vendredi 11 août 2017 - La contamination d'œufs par des traces de fipronil (molécule notamment utilisée comme antiparasitaire vétérinaire mais interdit pour la thérapeutique des animaux d'élevage), continue de secouer l'Europe. Saisie par les ministères en charge de l'agriculture, de la santé et de la consommation, l'Anses a mené une évaluation des risques liés à la consommation de ces œufs. Généralement, le fipronil peut causer des convulsions mais aussi des troubles digestifs, y compris chez l'enfant.

Heyrieux : une femme tuée de 16 coups de couteau et égorgée
Le compagnon de la victime, fortement alcoolisé et tenant des propos incohérents , a été interpellé et transporté à l'hôpital. Les secours ont également dû prendre en charge sur place les trois enfants du couple, âgés de 3 à 8 ans.

D'après l'agence, le fipronil aurait une toxicité modérée pour l'Homme.

"Les effets qui pourraient survenir en cas d'ingestion, au vu du mécanisme d'action du fipronil et des données expérimentales, sont des effets neurotoxiques, et notamment des convulsions " souligne l'agence, qui observe néanmoins, que "ce type d'effet n'a (...) pas été observé dans les cas d'ingestion directe accidentelle de produit à base de fipronil recueillis (...) dans le cadre de la toxicovigilance ". "L'exposition répétée au fipronil n'a pas non plus montré d'effets préoccupants, seulement des signes locaux bénins", précise l'Anses.

"L'Agence a élargi son expertise à la consommation de viande de volaille".

Un incendie ravage 100 hectares de végétation — Haute-Corse
Après avoir avalé 300 hectares de végétation, il a atteint la côte est de l'île ce vendredi soir. Samedi matin, la situation était revenue à la normale à Bastia, selon le préfet.

L'ANSES souligne également "qu'aucune contamination de viande de poulet de chair par le fipronil " n'a été rapportée à ce jour, elle a toutefois investigué cette hypothèse.

Si des volailles, des œufs ou des ovoproduits contaminés ou susceptibles d'être contaminés doivent être éliminés, il conviendra de s'assurer que le processus d'élimination mis en œuvre garantisse l'absence de toute contamination ultérieure de la chaîne alimentaire.

Israël. Décès de l'homme le plus vieux du monde
Il survit à la Première Guerre mondiale et vit à Lodz, en Pologne nouvellement indépendante, jusqu'à l'invasion nazie en 1939. L'homme le plus âgé du monde, un rescapé de la Shoah vivant en Israël , est mort vendredi à Haifa (nord), à l'âge de 114 ans.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL