Manifestations violentes après la publication des résultats de l'élection présidentielle — Kenya

Dominique Dufresne
Août 12, 2017

Plus tôt dans la soirée, l'IEBC a annoncé que son président Wafula Chebukati devait rencontrer les représentants des candidats, puis faire une annonce publique, suggérant une proclamation rapide des résultats.

La compilation des résultats définitifs a pris trois jours, durant lesquels l'opposition a évoqué un piratage informatique - démenti par l'IEBC -, soutenu qu'il y avait eu des bureaux de vote illégaux et demandé que Raila Odinga soit déclaré vainqueur.

Auparavant, la coalition d'opposition avait déclaré que les serveurs de la commission avaient été piratés et les résultats modifiés pour afficher une victoire de M. Kenyatta.

" Nous devons travailler ensemble, nous devons faire équipe, nous devons grandir ensemble, nous devons ensemble faire grandir ce pays ", a lancé le chef de l'État sortant, assurant en outre qu'" il n'est pas nécessaire de recourir à la violence ".

Des températures en baisse à partir de ce vendredi — Tunisie
Des orages et des pluies isolés intéresseront les régions ouest durant l'après-midi. Les vents souffleront de 15 à 30 km/heure près des côtes et la mer sera agitée.

" Pour nous, aller en justice n'est pas une alternative".

James Orengo, un proche d'Odinga, a jugé que le processus électoral était une " farce ".

Le président Uhuru Kenyatta a tendu la main à ses opposants vendredi et a appelé à la paix. " A chaque fois qu'une élection a été volée, les Kényans se sont levés pour s'assurer que des changements allaient être mis en place pour améliorer la situation au Kenya ", a-t-il ajouté.

Dès l'annonce des résultats, le bidonville de Kibera, un bastion de l'opposition à Nairobi, a été le théâtre de scènes de pillage, selon un journaliste de l'AFP, alors que les partisans de M. Kenyatta laissaient éclater leur joie dans les fiefs du parti au pouvoir. "Les gens veulent la justice ". À l'ouest, dans la ville de Kisumu, les autorités ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les opposants.

Nicolas Maduro veut discuter avec Donald Trump — Venezuela
Les 545 membres qui la composent ont en effet été élus le 30 juillet dernier lors d'un scrutin qualifié de "farce" par les opposants à Maduro.

La bonne tenue des élections générales de mardi a été unanimement saluées par la communauté internationale.

Au moins six personnes ont été tuées ce jour-là, dans le bidonville de Mathare et dans l'attaque d'un bureau de vote dans l'est du pays.

L'opposition n'a pas émis de commentaire la confirmation de l'élection d'Uhuru Kenyatta.

De son côté, le président Kenyatta, issu de l'élite économique kikuyu, l'ethnie la plus nombreuse au Kenya, a mis en avant avec son colistier William Ruto le développement économique du pays, avec notamment la nouvelle ligne ferroviaire entre Nairobi et Mombasa. M. Odinga a boycotté vendredi soir la cérémonie de publication des résultats des votes organisé à Nairobi.

Télécommandes d’alarme et d’entrée sans clé pour Ford Falcon
Qui aurait pensé à un système de verrouillage sans clé sur une voiture? Maintenant c’est fait. Le désavantage de ce système, malheureusement, est la panne du système de verrouillage sans clé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL