La Commission européenne va convoquer une réunion sur la crise — Oeufs contaminés

Dominique Dufresne
Августа 12, 2017

Quinze pays de l'Union européenne, ainsi que la Suisse et Hong Kong, sont pour l'instant touchés par la crise des oeufs contaminés, a annoncé vendredi la Commission européenne.

"Nous devons travailler ensemble pour tirer les leçons nécessaires et avancer plutôt que perdre de l'énergie à désigner des coupables", a-t-il ajouté.

L'affaire remonte au 20 juillet dernier, lorsque les autorités belges informent la Commission européenne de la présence de Fipronil dans des œufs et de la viande de volaille, mais hors de France. Mais il réfute toujours toute accusation de négligence.

En cause, l'utilisation du fipronil, un antiparasite pourtant strictement banni dans les élevages de poules, par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne.

Dans l'UE, la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, la France, la Suède, le Royaume-Uni, l'Autriche, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et le Danemark sont concernés.

Des oeufs ont également été retirés des supermarchés belges, par précaution, dans l'attente de résultats, mais dans une bien moindre mesure qu'aux Pays-Bas et en Allemagne, où les rappels ont porté sur plusieurs millions d'oeufs provenant d'élevages néerlandais. L'enseigne allemande Aldi, où les rayons d'oeufs sont restés vides pendant une semaine, a annoncé vendredi qu'elle avait repris la vente d'oeufs.

Читайте также: The Crown S2 : Netlix dévoile un premier trailer

Dans le volet judiciaire du scandale, deux dirigeants de la société ChickFriend, soupçonnée d'avoir "appliqué le produit dans les élevages avicoles", ont été arrêtés jeudi aux Pays-Bas, où la justice a aussi dans son collimateur "le commerçant" qui a distribué du fipronil dans le pays.

En Belgique, l'enquête qui cible désormais 26 personnes et entreprises suspectes, dont des vétérinaires, selon les médias.

Une molécule interdite à l'origine du scandale.

Le dirigeant de Poultry-Vision a été "entendu" en juillet, puis "relâché sous strictes conditions", précise le parquet, qui "prend les faits très au sérieux, vu leur gravité, leur ampleur, leur caractère organisé et leur contexte international".

'Nous sommes au courant depuis début juin qu'il y avait potentiellement un problème de fipronil dans le secteur avicole', a déclaré Katrien Stragier, une porte-parole de l'Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), à la télévision flamande VRT. A haute dose, il peut provoquer des troubles neurologiques et des vomissements. "Ces oeufs ont déjà été consommés sans impact pour la santé", a souligné le ministre. Avec un risque "très faible " pour la santé du consommateur.

S'appuyant sur les données recueillies lors d'"études nationales de consommations alimentaires", l'Anses estime, dans un avis, que "la quantité maximale d'œufs pouvant être consommés varie de un (pour un enfant de 1 à 3 ans) à dix par jour (pour un adulte)", "sans s'exposer à un risque aigu".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article