PSG : Emirates va poursuivre son partenariat

Dominique Dufresne
Août 11, 2017

Malgré les sérieux problèmes diplomatiques touchant le Qatar et les Emirats Arabes Unis, Fly Emirates restera bel et bien le sponsor maillot du Paris Saint-Germain jusqu'en 2019.

Le Qatar est dans une position geo-politique difficile avec ses voisins.

NBA Live 18 jouable gratuitement aujourd'hui
Un mode qu'il est possible d'essayer dès maintenant via la démo du jeu, déjà disponible sur les différents stores. Les joueurs pourront rejouer la grande finale NBA entre les Cleveland Cavaliers et les Golden State Warriors .

Le 5 juin, les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations avec le Qatar et ont imposé de sévères restrictions aériennes, maritimes et terrestres autour du richissime émirat gazier. Mais contrairement au bruit qui court depuis plusieurs heures, le PSG ne profitera pas de cela pour changer le sponsor principal de son maillot, Fly Emirates, et ce malgré la crise diplomatique qui oppose actuellement les Emirats Arabes Unis au Qatar, propriétaire du club parisien via QSI. Emirates "ne voit aucune raison" à ce stade de résilier l'accord a fait savoir la plus grande compagnie du Moyen-Orient.

"Emirates a un contrat de sponsor avec le club de football français du PSG jusqu'en 2019", a déclaré un porte-parole de la compagnie aérienne. "Jusqu'ici, le club a rempli toutes ses obligations et nous ne voyons aucune raison de résilier le contrat", assure le porte-parole.

La Corée du Nord affirme que Trump est "dépourvu de raison"
Ils envisageraient de bombarder l'île de Guam , dans le Pacifique, à l'aide de missiles à portée intermédiaire. Actuellement , le pays aurait " la totalité du territoire américain dans son champ de tir " selon KCNA .

La firme Emirates est apparue pour la première fois sur les maillots du PSG en 2006. Cet été, le PSG est vraiment en train de faire peau neuve, pour passer dans une nouvelle dimension?

Bison futé voit rouge et noir ce week-end — Circulation
Les première difficultés devraient débuter dès vendredi, classé orange, mais dans le sens des retours cette fois . Samedi 12 août , la fluidité du trafic va varier de "très difficile" à "extrêmement difficile" .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL