Fipronil dans les œufs : "le " risque sanitaire très faible

Olivia Lacan
Августа 11, 2017

"À ce jour, aucune consommation de viande de poulet de chair contaminée au fipronil n'a été rapportée", précise-t-elle. La France a été informée des lots contaminés en provenance des Pays-Bas et de la Belgique sur son territoire le samedi 5 août. Chargée d'identifier un éventuel risque pour la santé, l'Anses a publié ses conclusions: "le risque pour la santé est très faible au vu des habitudes françaises de consommation alimentaire". Distribués chez Leader Price, l'enseigne a immédiatement procédé au retrait de ces œufs même si "les niveaux de contamination effectifs ne présentent pas de risque pour les consommateurs", rassure l'Anses. Si le fipronil est autorisé en tant qu'antiparasitaire pour soigner les animaux de compagnie, son utilisation est interdite pour traiter les animaux d'élevage destinés à la consommation.

Les faits remontent au 20 juillet, date à laquelle la Belgique et les Pays-Bas " informaient les Etats membres de la présence de fipronil dans des œufs et de la viande de volaille, au sein de différents ateliers de production de leur pays ".

"Les effets qui pourraient survenir en cas d'ingestion, au vu du mécanisme d'action du fipronil et des données expérimentales, sont des effets neurotoxiques, et notamment des convulsions " souligne l'agence, qui observe néanmoins, que "ce type d'effet n'a (...) pas été observé dans les cas d'ingestion directe accidentelle de produit à base de fipronil recueillis (...) dans le cadre de la toxicovigilance ".

Читайте также: Airbnb : les loueurs parisiens passent à la caisse

"Les principaux risques " associés à une importante exposition au fipronil sont généralement bénins", continue l'Anses". En fait, " les rares observations de convulsions relevées dans la littérature internationale sont liées à des ingestions de grandes quantités de ce type de produits. Par exemple, des cas d'ingestion équivalant à dix fois la dose maximale recommandée n'ont entraîné que des symptômes "bénins et réversibles", tels que des troubles digestifs. Ces œufs ont aujourd'hui déjà été consommés, sans impact constaté sur la santé. Ils provenaient des Pays-Bas et de la Belgique et sont passés par deux centres d'emballage d'œufs dans le Nord et la Somme. Un deuxième lot, venant des Pays-Pas, portant le code 0 NL 43651-01 (environ 48000 œufs) mis en vente entre le 19 et le 28 juillet a également été identifié. Leur destination, des "établissements d'ovoproduits", chargés de réaliser des transformations des œufs pour le compte de la restauration ou de l'industrie agroalimentaire. Des risques liés aux œufs contaminés?

"Tous les produits contenant des oeufs issus des élevages contaminés seront retirés du marché dans l'attente de résultats d'analyses", a annoncé Stéphane Travert, ajoutant que ces aliments "seront remis sur le marché en cas de résultat favorable".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article