Des porcs génétiquement modifiés pour donner leurs organes aux humains

Olivia Lacan
Août 11, 2017

Les porcs sont déjà utilisés dans la xénotransplantation de valves cardiaques ou de pancréas.

Si ces greffes se limitent pour le moment à ces deux organes, c'est parce que le porc est susceptible d'être porteur de virus très dangereux pour l'être humain.

Google célèbre les 44 ans du hip-hop avec un Doodle
Maintenant plus que jamais, le hip hop est sur toutes les langues, de toutes les conversations, de toutes les institutions. Des platines interactives et une caisse remplie de vinyles cultes sont à disposition de ceux qui souhaitent s'exercer.

Les travaux George Church and Luhan Yang ont été publiés dans la revue scientifique Science Mag. Une équipe scientifique est parvenue à modifier génétiquement des porcelets afin que leurs organes soient compatibles pour des transplantations sur l'homme.

Les premières greffes dans 2 ans?

Leur but est de continuer les modifications de l'ADN de cochons pour leur faire développer des organes encore plus proches de ceux de l'être humain afin de réduire le risque de rejet en cas de greffe.

Nintendo attaqué en justice pour la Switch
Selon Gamevice , Nintendo aurait ainsi copié le concept du Wikipad avec sa Switch et a donc attaqué le constructeur japonais en justice.

Cette avancée révolutionnaire pourrait permettre de greffer des cœurs, foies, poumons et autres organes vitaux en les prélevant sur des porcs plutôt que sur des donneurs humains, en nombre insuffisant.

Cette avancée est présentée comme une solution à la pénurie de dons d'organes alors qu'aux Etats-Unis, chaque jour, près de 22 personnes meurent en attente d'un organe vital.

La rétrocompatibilité des jeux Halo sur Xbox One, Microsoft travail toujours dessus
Créer sa bande-son gaming personnalisée n'a jamais été aussi simple: il suffit de se connecter, en tant qu'abonné Spotify ou abonné Premium.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL