Une situation fiscale "inacceptable" pour le ministre de l'Economie — Airbnb

Elisee Touchard
Août 10, 2017

Un montant étonnamment bas alors que la France, qui propose 400 000 logements sur son site, est le deuxième marché d'Airbnb derrière les Etats-Unis.

Un joueur suspendu… trois ans plus tard — Real Madrid
En revanche, si un joueur reçoit un carton rouge direct, il est suspendu pour le match de Liga suivant, renseigne tribuna. Modric va devoir passer à la caisse! Une suspension effective qui remonte à trois ans, cela n'arrive pas tous les jours.

"Ce sont des dizaines de millions de chiffre d'affaires réalisées par ces plateformesdu numérique et (seulement) quelques dizaines de milliers d'euros qui sont perçues par le Trésor public français", a affirmé le ministre à l'Assemblée nationale, cité par l'AFP. "Mais c'est notre droit aussi d'exiger de la part d'Airbnb et de toutes les plateformes du numérique une juste contribution au trésor public français", a-t-il indiqué. Mais "tout cela prend trop de temps; tout cela est trop compliqué ".

Parlamento denunciará "manipulación" en la Constituyente — Venezuela
No obstante, según la oposición el domingo solo hubo 2,4 millones de votos, lo que representaría un 12,4% del padrón. Según el gobierno, la Asamblea Nacional Constituyente será instalada este 3 de agosto.

Une proposition franco-allemande sera déposée sur la table le 15 septembre, pendant le conseil des ministres européens qui se tiendra en Estonie. Selon l'entourage du ministre, il s'agit d'ajouter "un texte spécifique sur la fiscalité du numérique" à l'ordre du jour. Ces plateformes sont pratiquement toutes basées en Irlande, pays membre de l'Union européenne. Il s'agit de d'obtenir une taxation de toutes les plateformes du numérique: Airbnb donc, mais aussi Google, Apple, Amazon et les autres. "Chacun doit payer une juste contribution", estime Le Maire.

Perquisition chez le président de la campagne de Trump
La veille, l'ancien directeur de campagne de Donald Trump avait comparu devant la commission du Renseignement du Sénat américain. Manafort n'a pas été averti avant l'arrivée des agents du FBI lors de la perquisition qui a eu lieu le 26 juillet dernier.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL