Attention les oreilles, festivals et discothèques vont devoir baisser le son

Elisa Mosse
Août 10, 2017

Discothèques et festivals vont devoir se soumettre à une réglementation plus stricte concernant le niveau sonore de la musique qu'ils diffusent. Ces mesures découlent de la loi santé de 2016 qui stipule que les "diffusion de sons à un niveau sonore élevé" doit être exercée "de façon à protéger l'audition du public et la santé des riverains". Depuis 1998, la limite était fixée à 105 dans les bars discothèques mais les espaces extérieurs n'étaient pas concernés. Le niveau de décibels autorisé dans les boîtes de nuit et concerts est rabaissé à 102 décibels au lieu des 105 (niveau sonore moyen mesuré sur une plage de 15 minutes). "Notre oreille commence à souffrir sans que nous le sachions à partir d'une exposition à 85 décibels pendant 8 heures", prévient le Centre d'information et de documentation sur le bruit. Des obligations qui s'appliquent à toutes les discothèques et tous les festivals, ainsi qu'aux autres lieux diffusant de la musique amplifiée "à titre habituel" et pouvant accueillir plus de 300 personnes.

Le premier radar qui protège les piétons installé à la Grande-Motte
Les images enregistrées sont ensuite transmises à la police, lui permettant de juger si le conducteur a commis une infraction. Expérimentation qui était initialement prévue à Calais et à Lyon, mais finalement La Grande-Motte a obtenu la primeur.

Les lieux concernés devront également mesurer et afficher le niveau sonore en continu.

Vivre dans la maison d'enfance de Trump à 750$ la nuitée
La cuisine est d'origine et les meubles opulents représentent le style et le luxe dans lesquels les Trump ont vécu. La maison a été construite par le père du milliardaire en 1940, dans le quartier chic de Jamaica Estate.

Finis également les bouchons d'oreille payants dans les festivals, les sites soumis à ces règles doivent mettre gratuitement à disposition du public des protections auditives mais aussi "informer le public sur les risques auditifs". Et quand il s'agit d'enfants jusqu'à six ans, la limite est abaissée à 94 décibels.

Les nouvelles critiques de Rummenigge — PSG
Pour lui, il est tout simplement hors de question de débourser de telles sommes pour des joueurs. Et le transfert de Neymar lui a, sans surprise, donné l'occasion d'en rajouter une couche.

En France, 12 à 13% de la population, soit 6 à 8 millions de personnes, sont touchées par des problèmes d'audition.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL