Oeufs contaminés: les agriculteurs dénoncent l'immobilisme de l'Afsca

Olivia Lacan
Août 9, 2017

A l'origine de l'affaire, des éleveurs néerlandais de volailles ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée dans l'éradication du pou rouge, qui a employé dans son produit du fipronil, une molécule interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire. "J'attends des autorités compétentes qu'elles élucident (ce dossier) rapidement et minutieusement". Difficile à dire. Une chose est sûre: le scandale des œufs contaminés a éclaté, et celui du poulet au fipronil pourrait lui succéder.

Au moins cinq entreprises françaises ont importé des Pays-Bas et de Belgique des oeufs contaminés au fipronil, selon un bilan actualisé mardi soir par le ministère de l'Agriculture. Mais il reste autorisé dans ce cadre en Belgique et aux Pays-Bas, ainsi que dans de nombreux autres pays dans le monde, dont les Etats-Unis.

Des représentants des exploitations touchées aux Pays-Bas, en Belgique ou de Basse-Saxe (ouest de l'Allemagne) ont déjà annoncé qu'ils réclameraient des indemnités, une fois que les responsabilités auront été clairement établies.

Valve annonce Artifact, un jeu de carte basé sur Dota pour 2018
Aucun détail supplémentaire n'a pour l'instant fuité sur ce jeu de cartes, déjà frappé d'une impopularité manifeste. Et non, ce n'est ni Half-Life 3, ni Left for Dead 3 , encore moins Portal 3 ni même un Ricochet 2 .

Révélé la semaine dernière, le scandale du fipronil, cette molécule toxique ayant contaminé des millions d'oeufs, s'étend à plusieurs pays d'Europe. Trois cent mille poules, qui atteignaient la limite d'âge de 18 à 24 mois pour la ponte, mais étaient de ce fait exclues du circuit de transformation alimentaire habituel, ont déjà été abattues, selon l'organisation agricole néerlandaise LTO. En grande quantité, le fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Néanmoins, le ministre allemand a estimé que " le système d'alerte européen qui protège les consommateurs (.) a fonctionné ". Si les autorités sanitaires des divers Etats concernés s'accordent pour considérer le risque sanitaire comme minime, les professionnels se sont voulus prudents. D'ailleurs, les éleveurs néerlandais pourraient abattre des millions de poules contaminées par l'insecticide dans les jours à venir.

D'autres chaînes, comme Liddle, Rewe, Penny mais aussi Migros et Coop en Suisse ont décidé de détruite leurs stocks d'œufs néerlandais.

Tous ces lots ont été retirés du marché par Aldi.

Résultat négatif sur une des cinq sociétés françaises concernées — Oeufs contaminés
Les autorités sanitaires se veulent cependant rassurantes: un adulte pourrait consommer jusqu'à 7 oeufs par jour sans risque. Sur son site internet, Igreca se présente comme "une entreprise familiale", "leader mondial en ovoproduits depuis 1947" .

Cette décision fait suite à la découverte d'un taux trop élevé de fipronil, un insecticide utilisé dans le traitement des puces, des acariens ou des poux des animaux, dans certains œufs néerlandais et allemands.

"La Commission européenne a déclaré " suivre l'affaire de très près ", a affirmé la porte-parole Anna-Kaisa Itkonen à des journalistes jeudi, arguant que la " situation (était) sous contrôle.

Paris : le boulanger "pète les plombs" et tire sur un client
Un signalement diffusé sur les ondes de la police permet à une patrouille de l'interpeller dans le XVIIIe arrondissement, où il habite.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL