Disney choisit de défier la plateforme Netflix

Elisa Mosse
Août 9, 2017

Disney a annoncé mardi mettre fin à son partenariat avec Netflix dans le cadre d'une nouvelle stratégie dans le "streaming", dont un des axes est le lancement en 2019 d'un service auquel pourront s'abonner directement les consommateurs.

Après plusieurs années d'accord permettant à Netflix de distribuer les œuvres Disney, ce dernier a décidé de le stopper afin de pouvoir se concentrer sur son futur service de streaming.

Le PDG du groupe, Robert Iger, a qualifié cette montée en puissance au sein de Bamtech de " stratégie de croissance complètement nouvelle ".

La météo de l'IRM du 8 août 2017
Samedi, une zone de pluie traversera le pays d'ouest en est et sera suivie ensuite par des averses. Le vent sera faible de direction variable dans l'intérieur, modéré de nord à nord-est au littoral.

C'est à l'occasion de la présentation de ses derniers résultats financiers que Disney a annoncé avoir acquis la société BAMTech, dans laquelle il disposait déjà d'une participation de 33 %.

Les compagnies de médias traditionnelles font face à la concurrence de Netflix et d'Amazon, ou même bientôt de Twitter pour le sport, qui proposent des contenus en flux plus adaptés aux habitudes de la génération des "millennials" qui s'affranchissent du câble.

Certes, il sera encore possible de profiter de contenus appartenant à Disney d'ici 2019, comme Cars 3, Les Mondes de Ralph 2, Star Wars: Le Dernier Jedi ou Avengers: Infinity War.

"Je suis heureux pour Neymar" — Ronaldinho
Et celui qui a été l'idole à la fois du Camp Nou et du Parc des Princes semble désormais ravi à l'idée de voir son ancien coéquipier de sélection aussi épanoui dans la capitale.

Ces annonces faisaient reculer de plus de 3% le titre Netflix dans les échanges électroniques d'après séance à Wall Street.

Suite à cette annonce, le cours de Netflix a chuté de 2,6 % après la fermeture du Nasdaq hier soir et comme Netflix, le cours de Disney a dégringolé de 4 %.

Le chiffre d'affaires a diminué un peu à 14,24 milliards de dollars au troisième trimestre clos le 1er juillet contre 14,28 milliards un an auparavant.

Kellyanne Conway Accidentally Confirms Trump-Russia Grand Jury
Scoot thinks the President has made it hard to believe him due to his lies about the little things. This suggests that the investigation is bigger and wider than Flynn, perhaps substantially so".

Le bénéfice ajusté par action, est toutefois de 1,58 dollar, de trois cents supérieur aux attentes.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL