Bouteflika remet sur rail le gouvernement

Dominique Dufresne
Août 9, 2017

Alors que Ennahar TV rapporte que le Président Bouteflika serait mécontent de l'action menée contre les oligarques par son Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, ce dernier, de passage à Paris, est en rendez-vous privé chez le premier Ministre français, Édouard Philippe. Tout porte à le croire.

Le chef de l'État Abdelaziz Bouteflika semble mécontent des prestations de son premier ministre Abdelmadjid Tebboune, il a adressé ce mardi des instructions au gouvernement lui demandant d'arrêter ce qu'il a qualifié de "harcèlement " contre les hommes d'affaires.

3000 euros d'amende pour une "bêtise déconcertante" — Incendie de Pietralba
Cette dernière avait notamment jeté un pétard dans l'herbe sèche pour effrayer son chien qui ne voulait pas sortir d'un buisson. Elle est à l'origine de l'incendie qui une semaine plus tôt avait détruit 8 hectares de végétation aux portes d'Ajaccio.

Le chef de l'Etat le somme littéralement de "mettre fin à l'anarchie née des dernières initiatives " prises par l'Exécutif.L'instruction énumère les mesures concernées: envoi de brigades mixtes " commerce-finances " pour procéder à des contrôles inopinés de plusieurs opérateurs économiques, interpellations des walis pour faire le point sur l'avancement des chantiers publics, instructions pour enquêter sur les terrains attribués aux investisseurs, instructions aux banques pour geler l'octroi de crédit au motif de l'inopportunité des projets". Le Premier ministre est "instruit " d'ordonner aux ministères concernés de "mettre immédiatement fin à ces initiatives qui " sont un véritable harcèlement des opérateurs nationaux " selon les propres termes utilisés par le chef de l'Etat ".

Rappelant que la rencontre du 30 juillet où Tebboune a réuni " sous les directives" de la présidence de la République, les "partenaires sociaux et économiques du gouvernement" était un "début de retour à un climat de sérénité", l'instruction de Bouteflika ordonne au premier ministre "de ne ménager aucun effort pour consolider cette tendance positive". Il y a encore quelques jours certains pariaient que Tebboune partira après les élections locales prévues en novembre.

Des militaires renversés par un véhicule à Levallois-Perret , six blessés
Un véhicule a renversé plusieurs militaires à Levallois-Perret, ce mercredi matin, avant de prendre la fuite, relate Reuters. Selon des informations de France 3, six militaires ont été blessés lors de cette attaque, " dont deux gravement ".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Kinshasa accuse le Haut-Commissaire Zeid d'être instrumentalisé — Violences aux Kasai
L'ONU a, dans ce rapport, stigmatisé la dimension tribalo-ethnique qui entoure ces exécutions sauvages en indiquant que les populations sont souvent ciblées en raison de leur appartenance ethnique.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL