L'Italie saisit le bateau d'une ONG accusée de favoriser l'immigration illégale

Dominique Dufresne
Août 3, 2017

Mercredi 2 août, la police italienne a arrêté le bateau de l'ONG allemande Jugend Rettet, soupçonné d'avoir favorisé l'immigration illégale.

En revanche, l'organisation humanitaire "Save the Children", qui participe aux opérations de sauvetage de migrants, a accepté d'adhérer au code de conduite proposé par le gouvernement italien. "Iuventa", battant pavillon néerlandais, avait été bloqué mercredi à Lampedusa, île au sud de la Sicile et au nord de la Libye, pour des " contrôles " par les gardes-côtes italiens, dans le cadre d'une enquête démarrée en octobre 2016.

Venezuela: l'installation de l'Assemblée Constituante est reportée d'un jour
Des preuves qui peuvent être ignorées si des auditeurs des partis d'opposition ne sont pas présents à l'énoncé des résultats... Selon l'ONG Foro Penal, le Venezuela compte quelque 490 "prisonniers politiques".

La mise sous séquestre de la "Iuventa " a eu lieu le même jour que l'adoption par le parlement italien d'une mission navale aux larges des côtes libyennes et alors que Rome veut imposer un code de conduite aux ONG. Selon l'enquête, la pratique serait "fréquente", mais pour des motifs purement "humanitaires ". C'est précisément ce type de soupçons, visant des ONG opérant au large de la Libye pour secourir des migrants, qui a conduit l'Italie à finaliser lundi un " code de conduite " pour les secouristes internationaux.

Première destination des migrants arrivant sur le continent européen, l'Italie a envoyé un premier navire dans les eaux territoriales libyennes, après la conclusion d'un accord pour y aider les garde-côtes à lutter contre le trafic d'êtres humains. Il rend également obligatoire la présence d'un policier à bord de chaque embarcation de secours. Mais le mouillage forcé de son navire dans le port de Lampedusa témoigne de la détermination italienne à vouloir réguler les flux de migrants en Méditerranée.

Bretagne: les gendarmes appelés pour une crêpe
Les deux femmes se montrent "très virulentes" et menacent de "briser la vitre du restaurant" . Si la crêpe manquait de sucre, l'intervention des gendarmes, elle, ne manquait pas de sel.

L'ONG allemande n'a pas souhaité signer ce code, avalisé seulement par trois ONG présentes dans cette zone méditerranéenne.

Une exaspération populaire reprise par les partis politiques italiens.

Télécommandes d’alarme et d’entrée sans clé pour Ford Falcon
Qui aurait pensé à un système de verrouillage sans clé sur une voiture? Maintenant c’est fait. Le désavantage de ce système, malheureusement, est la panne du système de verrouillage sans clé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL