Le dernier missile nord-coréen a "frôlé" un avion Air France

Dominique Dufresne
Août 3, 2017

Les gros titres suite à une information de la chaine de télévision américaine ABC, sur un missile balistique nord-coréen qui aurait "failli percuter" un des avions de la compagnie de l'alliance SkyTeam, ont été remis à leur juste place dans un communiqué: Air France y explique que le vol AF293 du 28 juillet reliant Tokyo-Haneda à Paris-CDG avec 323 personnes à bord s'est déroulé "conformément à son plan de vol et sans qu'aucun événement ne soit relevé ".

Un avion de la compagnie aérienne Air France a survolé le 4 juillet le lieu de la mer du Japon où, 10 minutes plus tard, un missile intercontinental nord-coréen terminait sa course. Le missile balistique nord-coréen est tombé dans les eaux de la mer du Japon. Et dans les airs, à la vitesse d'un avion, 150 kilomètres ne représentent pas grand chose. Le vol s'étant opéré sans le moindre incident.

Début du scrutin pour les élections législatives — Sénégal
Selon la Commission Electorale Nationale (CEN), il y a eu quelques incidents épars, mais sans impact sur le vote. Mais les chiffres autour du trio en disent long sur les résultants probants.

La compagnie a assuré analyser "constamment les zones de survol potentiellement dangereuses" et adapter "ses plans de vol en conséquence".

Un porte-parole d'Air France a précisé auprès de RFI que des mesures avaient toutefois étaient prises: "Par mesure de précaution, la compagnie a pris la décision d'élargir la zone de non survol autour de la Corée du Nord, pays qu'elle ne survole pas".

Découvrez ce que Pastoré a offert à Neymar comme cadeau de Bienvenue
Il faudra d'abord que la direction parisienne l'approuve, mais cela ne devrait pas trop poser de problème. Je veux qu'il se sente à l'aise et heureux dès le premier jour . "Pastore, c'est l'assaisonnement.

Pas de bonne nouvelle pour les passagers au Venezuela ce 3 aout 2017: Air France a finalement annulé son vol A3F368 qui devait décoller à 10h15 de Paris-Charles de Gaulle en direction de l'aéroport de Caracas-Simon Bolivar. Après le tir de vendredi, Mark Rosenker, expert en sécurité aérienne pour la chaîne CBS, s'est montré pessimiste: "Je ne crois pas que le contrôle du trafic aérien puisse avoir la capacité d'alerter un vol commercial qu'un missile est sur sa trajectoire".

Pour rappel, il a été prouvé après une longue enquête de deux ans que c'était bien un missile qui avait abattu le vol MH17 de la Malaysia Airlines en 2014 au-dessus de l'Ukraine.

"Ce qui dérange les gens, c'est mon génie" — Cristiano Ronaldo
Le Portugais a estimé que son génie dérange. "Les insectes attaquent seulement les lampes qui brillent!" Il faut dire que la veille, le quadruple ballon d'or avait été interrogé pendant près 90 minutes.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL