Arsenal : son avenir, celui de Sanchez… Özil se met à table

Margot Aubert
Juillet 16, 2017

"Mais pour le moment, je suis à Arsenal, et j'ai un contrat qui se termine dans un an", a déclaré Alexis Sanchez, encore en vacances au Chili pendant que ses partenaires sont en tournée en Australie. Après deux offres de transfert (40 et 45 millions d'euros), les Gunners insistent avec une proposition à 55 millions d'euros. Le milieu de terrain offensif allemand a déjà fait son choix.

Encore des ''tirs nourris'' dans des camps militaires — Côte d'Ivoire
La Côte d'Ivoire a été secouée en début d'année et au mois de mai par des mutineries d'anciens rebelles intégrés dans l'armée. Toujours selon cette source, des discussions seraient en cours entre les officiers de l'armée et les mutins.

" Ma préférence, c'est définitivement rester à Arsenal. Quand tout le monde sera revenu à Londres, nous nous assoirons à table pour discuter de l'avenir", a-t-il indiqué au site officiel du club avant d'insister. "J'ai toujours dit que je me sens très bien à Arsenal". Quand je reviendrai à Londres, nous discuterons. "Je l'estime énormément comme joueur et il convient parfaitement au jeu développé par Arsenal ", a-t-il confié, relayé par le Telegraph. "J'ai essayé de me vider la tête", a avoué l'ancien du Real Madrid.

Lyon s'est promené contre le Celtic Glasgow
Le bon travail d'Amine Gouiri (17 ans) profitait ensuite à Nabil Fekir, buteur d'une frappe du gauche (3-0, 77e). En effet, après un premier acte laborieux, les Gones ont passé la vitesse supérieure au retour des vestiaires.

" Cependant, la décision lui appartient et je ne peux rien dire de plus à ce sujet".

Trump étonné par la "si bonne forme" de Brigitte Macron
Jeudi, juste avant la conférence de presse des deux présidents, les deux couples se sont retrouvés. Un commentaire de Donald Trump sur l'épouse du président français n'est pas passé inaperçu.

Alexis Sanchez a évoqué son avenir et a clairement affiché son désir de quitter Arsenal. "Ce serait un handicap dans la course au titre, mais au final, c'est le joueur qui décide", a-t-il rappelé. De son côté, Arsenal ne souhaite pas le laisser partir chez un concurrent direct.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL