Pluie de pierres sur Youssou Ndour et Mame Mbaye Niang — Grand Yoff

Dominique Dufresne
Juillet 15, 2017

Après Grand-Dakar, il y a quelques jours, aujourd'hui, c'est dans les rues de Grand-Yoff.

Alors que des voix s'élèvent pour dénoncer la violence qui s'est invitée dans la campagne, de nouvelles échauffourées sont signalées entre partisans du maire Khalifa Sall et ceux du ministre Mame Mbaye Niang.

PSG : Paris va-t-il accepter cette demande de Serge Aurier ?
On constate notamment que Ben Arfa et Krychowiak ne sont pas là, contrairement à Jesé. Mais un autre joueur n'a pas été convié et son absence ne passe pas inaperçue.

Le journal écrit que six jeunes ont été blessés et évacués à l'hôpital et que des coups de feu ont été tirés. Des jets de pierres ont surpris les caravaniers qui accusent d'ailleurs les militants de Khalifa Sall. La caravane de Benno Bokk Yakaar conduite par M. Youssou Ndour a été attaquée par des éléments supposés appartenir au maire de Dakar, Khalifa Sall a constaté sur place le reporter de IGFM.

"You et son cortège attaqués". Les faits se sont déroulés le vendredi 14 juillet aux HLM Grand Yoff, à hauteur du pont de l'Emergence.

Un médecin toulousain soupçonné d'avoir escroqué de 420000 euros la Sécu
Mercredi 12 juillet, le suspect était toujours en garde à vue, dans l'attente d'être déféré devant un juge. Jusqu'à ce que cette dernière ne s'interroge sur ce " volume anormal " et finisse par déposer plainte.

Toutes choses qui font dire à Sud Quotidien que "la campagne vire au rouge" avec l'entrée en scène des machettes, des couteaux, des pierres. "La caravane du ministre Amadou Ba attaquée dans la soirée". "BBY a réussi le pari de la mobilisation, sa caravane attaquée par des nervis", note le journal.

"Ceux qui disent que je suis revenu de tournée pour contrecarrer Me Wade ont tout faux", indique Youssou Ndour.

Un ex-conseiller de Macron critique les économies demandées — Budget de l'armée
Selon Le Monde , de nombreux militaires ont jugé le moment de remontrances du président de la République " douloureux " et le propos " excessif " voire " humiliant ".

La tête de liste nationale de la coalition présidentielle, Mahammed Dionne, qui était dans la région de Tambacounda, a magnifié les réalisations du Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) à Kidira et Goudiry, rapporte Le Soleil.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL