Bloqués par Trump sur Twitter, ils attaquent le président américain en justice

Dominique Dufresne
Juillet 12, 2017

Le Knight First Amendment Institute, ONG créée au sein de l'Université de Columbia afin de défendre et renforcer la liberté d'expression à l'heure du numérique, critique depuis plusieurs semaines l'attitude de Donald Trump sur Twitter.

Ce mardi 11 juillet, des utilisateurs du réseau social ont annoncé avoir intenté une action en justice contre le président des États-Unis. Alors que son fils est actuellement plongé dans une affaire de liens compromettants avec une avocate russe, et a dû s'expliquer en direct à la télévision américaine, le controversé président des États-Unis doit maintenant faire face à une menace tout droit issue de son terrain de jeu favori...

Jawad, le "logeur de Daech", ne sera pas jugé pour terrorisme
Selon nos informations, le parquet de Paris vient de demander la requalification des faits visant Jawad Bendaoud en recel de malfaiteurs .

Elle estime que Donald Trump et son service de communication "enfreignent le premier amendement " de la Constitution américaine "en bloquant l'accès d'utilisateurs au compte Twitter parce qu'ils ont critiqué le président ou sa politique ".

Le compte personnel de Donald Trump, qui compte plus de 33 millions d'abonnés, est, toujours selon le communiqué, "un canal de communication clé entre le Président et le public". D'autant que des conseillers du président ont déclaré que les tweets que l'on trouve sur le compte personnel de Donald Trump peuvent être considérés comme des " déclarations officielles ".

Les publicités débarquent entre les converserions — Facebook Messenger
Actuellement, les annonceurs ne peuvent atteindre que les utilisateurs de Messenger qui sont déjà en conversation avec eux. Facebook a annoncé que les publicités débarqueraient sur Facebook Messenger au niveau mondial d'ici la fin de l'année .

L'organisation affirme ainsi que le compte Twitter du président est un "forum public, ce qui veut dire que le gouvernement ne peut pas en exclure des gens, simplement à cause de leurs opinions ".

La plainte a été déposée devant un tribunal new-yorkais et implique pour le moment sept utilisateurs bloqués. Elle vise Donald Trump mais aussi le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer et Daniel Scavino, chargé des réseaux sociaux auprès du président.

Télécommandes d’alarme et d’entrée sans clé pour Ford Falcon
Qui aurait pensé à un système de verrouillage sans clé sur une voiture? Maintenant c’est fait. Le désavantage de ce système, malheureusement, est la panne du système de verrouillage sans clé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL