La gonorrhée de plus en plus résistante aux antibiotiques — MST

Olivia Lacan
Июля 7, 2017

Le problème avec la chaude-pisse (ou gonorrhée de son petit nom scientifique), c'est qu'elle devient de plus en plus résistante aux antibiotiques.

"La bactérie responsable de la gonorrhée, ou blennorragie, est particulièrement intelligente". En effet, à chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d'antibiotiques pour traiter l'infection, la bactérie évolue pour y résister " a déclaré le Dr Teodora Wi, médecin au Département de santé reproductive de l'OMS. En se basant sur les données de 77 pays, l'agence onusienne met en garde contre une "résistance répandue aux anciens antibiotiques qui sont également les moins coûteux". Rien qu'en Europe, les experts estiment que 4,7 millions de personnes contractent cette infection chaque année. Elles ont un risque accru de développer une maladie inflammatoire pelvienne, une grossesse extra-utérine et la stérilité.

Un partenariat a été mis sur pied par l'OMS et l'Initiative Médicaments contre les maladies négligées (DNDi), une organisation indépendante, pour tenter de mettre au point de nouveaux antibiotiques. "En effet, les traitements sont administrés uniquement pendant de courtes périodes (contrairement aux médicaments contre les maladies chroniques) et ils deviennent moins efficaces à mesure que la résistance se développe, ce qui signifie qu'il faut constamment reconstituer le stock de nouveaux médicaments", critique l'OMS.

Читайте также: Excuses et dédommagement à un ex-détenu — Guantanamo

"La mise au point de nouveaux antibiotiques n'est pas très attrayante pour les laboratoires pharmaceutiques commerciaux". Car, les systèmes permettant de diagnostiquer et de notifier les infections incurables faisant défaut dans les pays à revenu faible où la gonorrhée est en réalité plus courante.

La gonorrhée, plus familièrement appelée " chaude-pisse", est une infection sexuellement transmissible (IST) qui touche les organes génito-urinaires.

Il n'existe pas, pour la gonorrhée, de test de diagnostic rapide. Par ailleurs, l'usage inapproprié des antibiotiques rend plus fréquente la survenue de résistances, pour la gonorrhée comme pour d'autres maladies bactériennes. Les personnes infectées peuvent ne présenter aucun symptôme, ou bien sentir une douleur, une brûlure ou une décharge dans la zone infectée (habituellement l'utérus, l'anus, la gorge, la bouche ou le pénis). Aussi, l'Oms a-t-elle accru la surveillance de la résistance dont fait preuve la bactérie. L'infection décelée dans certains cas au Japon, en France et en Espagne était incurable.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article