Des pro-Maduro envahissent le Parlement — Venezuela

Dominique Dufresne
Juillet 6, 2017

L'opposition vénézuélienne prévoit d'organiser un référendum officieux dans deux semaines sur le projet controversé de réforme constitutionnelle du président Nicolas Maduro.

Des groupes de partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro ont pénétré mercredi dans les locaux de l'Assemblée nationale où l'opposition dispose de la majorité et ont blessé plusieurs députés et journalistes, rapportent des témoins.

Des dizaines de personnes, certaines cagoulées, portant des bâtons et vêtues de rouge - la couleur du parti socialiste au pouvoir -, sont entrés dans les jardins du Parlement et ont lancé des pétards, créant le chaos autour de l'hémicycle. Au total, cinq ont été hospitalisés, dont trois vus la tête en sang.

Fuite au Bac, Babou Diakham : " le ministre va porter plainte… "
Quant au séries scientifiques, où rien a été signalé, les élèves continuent leur examen tranquillement nous renseigne une source. Des éleves étaient en possession des épreuves le matin, alors que l'examen pour cette matière, était prévu dans l'après-midi.

Armando Arias, qui était traité pour des blessures à la tête, a ajouté que le fait que les Vénézuéliens perdent "un peu plus de leur pays chaque jour" est encore plus douloureux que l'attaque de mercredi.

Le président Nicolas Maduro, qui dénonce régulièrement des tentatives de coup d'Etat, a nié toute implication: "Je condamne absolument ces faits". L'un d'eux, Américo de Grazia, a dû être transporté en civière jusqu'à une ambulance et souffrait de convulsions, a indiqué l'un de ses collègues.

Tout avait commencé dans la matinée mercredi par une cérémonie improvisée par le gouvernement, dans l'enceinte même du parlement, avant l'arrivée des députés.

Djibril Cissé reprend du service en 3e division Suisse
Sous son impulsion, le club vaudois, néo-promu en Promotion League, espère rapidement accéder à la ChL. Reste à savoir comment le corps de Cissé réagira à cette reprise après ses nombreuses blessures.

Pendant que l'armée gardait le bâtiment, le vice-président Tareck El Aissami, accompagné du ministre de la Défense et chef des armées Vladimir Padrino Lopez et de militants chavistes, avait prononcé un discours de 15 minutes appelant "les exclus par le modèle capitaliste et par une classe politique apatride" (l'opposition), à réaffirmer leur engagement pour la révolution.

Le président Maduro, qui dénonce des projets visant à le renverser avec le soutien de Washington, a récemment lancé un projet d'assemblée Constituante, dont les membres seront élus le 30 juillet. Selon lui, changer la Constitution permettra d'"assurer définitivement l'indépendance" du Venezuela, alors que pour l'opposition, c'est une manoeuvre pour s'accrocher au pouvoir.

" C'est un gouvernement en phase terminale, soutenu par les baïonnettes et les décisions de la Cour suprême", qui annule systématiquement tous les votes du Parlement depuis qu'il a basculé dans l'opposition, a affirmé le député et ex-président du Parlement Henry Ramos Allup.

RC Lens - Mercato : deux offres repoussées par Habib Habibou
Sans oublier, évidemment, la saisie de la Porsche Panamera du joueur qui évolue actuellement sous les couleurs du RC Lens . S'il marquait autant qu'il prend ses aises avec le code de la route, il aurait certainement eu une toute autre carrière.

Activement recherché, Oscar Pérez, un drapeau vénézuélien déployé derrière lui, y affirme: " le moment de nous réveiller est venu (...) restons fermement mobilisés dans la rue ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL