La délégation syndicale retourne à Bercy cet après-midi — GM&S

Elisee Touchard
Juin 28, 2017

Des salariés de l'équipementier automobile GM&S, menacé de liquidation, ont allumé mardi des feux de pneus et de palettes dans leur usine à La Souterraine (Creuse), jugeant "catastrophiques" les négociations en cours pour la reprise du site, a-t-on appris de sources concordantes. Dans la soirée, le ministère de l'Économie annonçait des garanties de commandes de la part de Renault et PSA pour pérenniser le site. Mardi, les constructeurs automobiles PSA et Renault, principaux clients du sous-traitant, ont promis "d'investir 10 millions d'euros pour moderniser" l'entreprise. Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie et des Finances, ainsi que Benjamin Griveaux, son secrétaire d'Etat, espèrent que ces éléments vont permettre à l'unique potentiel repreneur de finaliser son offre d'ici le 30 juin 2017.

Une agression homophobe lors de la fête de la musique
Ce 21 juin, ce Stéphanois et son ami Alfredo passent la soirée tranquillement sur les quais du Rhône. Dans une société que le Stéphanois juge " très ouverte et tolérante ".

Les deux groupes ont en outre annoncé leur "intention d'investir à hauteur de 10 millions d'euros pour la modernisation du site et le financement de nouveaux outillages spécifiques à partir de 2018", selon le communiqué de Bercy. Le ministre s'est également entretenu par téléphone avec Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine et ils sont tombés d'accord pour continuer d'"accompagner la restructuration du site après les décisions déjà prises en commun sur la dépollution du site et sur les loyers des bâtiments industriels". "La boite risque d'être liquidée vendredi", déplore Patrick Brun, délégué CGT. "C'est maintenant au repreneur de prendre ses responsabilités". Selon lui, c'est "du chantage" : "Rien n'est sorti de la cellule de crise, c'est inadmissible et indigne".

Première sortie en mer du porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth
Toutefois, il ne doit pas entrer en service avant 2020, et le Royaume-Uni est privé de porte-avions depuis 2010. Le HMS Queen Elizabeth vient juste de quitter son port d'attache pour une série d'essais en mer.

Les négociations sur l'avenir de l'équipementier automobile GM&S Industry, menacé de liquidation, reprendront mercredi à 16h, mais seulement au sujet d'éventuelles indemnités supra-légales de licenciement, alors qu'il n'y a toujours pas d'offre de reprise de l'entreprise de La Souterraine (Creuse), a indiqué la CGT. GM&S, emboutisseur/soudeur/assembleur de La Souterraine, deuxième employeur privé de la Creuse, a déjà passé six mois en redressement judiciaire, et traverse son troisième redressement judiciaire en huit ans.

Donald Trump s'affiche sur une fausse une du Time dans ses golfs
La bordure rouge est trop fine par rapport à l'originale et certains titres sont apposés à droite et non en haut de la couverture. Il venait alors d'être sacré homme de l'année par le magazine , succédant à toutes les grandes figures de l'histoire récente.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL