La Corée du Nord veut exécuter l'ex-présidente sud-coréenne

Dominique Dufresne
Juin 28, 2017

Les autorités de Corée du Nord ont réclamé mercredi que leur soit livrée l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye, afin de pouvoir l'exécuter pour complot en vue d'assassiner le numéro un nord-coréen, rapporte l'agence de presse officielle du Nord, KCNA.

Le communiqué demande que la Corée du Sud remette immédiatement Park et Lee à la Corée du Nord, au nom d'une résolution onusienne visant à éradiquer le terrorisme international.

Trump assistera au côté de Macron au défilé du 14 juillet
La présence du président américain à Paris ne fait d'ailleurs pas l'unanimité dans la classe politique. L'invitation a été faite lors d'un entretien téléphonique entre les deux dirigeants, ce mardi.

Le renseignement sud-coréen a de son côté rétorqué qu'il n'y avait "aucune raison" d'affirmer que Mme Park aurait donné des ordres pour renverser le leadeur nord-coréen.

Pyongyang a affirmé avoir déjoué un complot en avril mené par des agents du NIS et de la CIA infiltrés en RPDC. Un journal japonais, Asahi, a rapporté lundi qu'en 2015, Park avait approuvé un projet de renversement du régime du Nord.

Le mariage gay légalisé dans une vingtaine de pays
La chancelière Angela Merkel a abandonné son opposition de principe sur la question du mariage homosexuel, avant-hier. L'Allemagne fait partie des rares pays occidentaux à ne pas encore avoir légalisé le mariage gay.

La Corée du Nord avertit en outre que tout Américain ou Coréen du Sud qui complotera en vue d'assassiner Kim Jong-un sera exécuté, ajoute KCNA.

Donald Trump s'affiche sur une fausse une du Time dans ses golfs
La bordure rouge est trop fine par rapport à l'originale et certains titres sont apposés à droite et non en haut de la couverture. Il venait alors d'être sacré homme de l'année par le magazine , succédant à toutes les grandes figures de l'histoire récente.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL