Déficits et réforme du travail: pour Macron, le plus difficile commence

Tristan Gaume
Juin 28, 2017

Le projet de loi permettant de réformer par ordonnances le Code du travail, promesse phare d'Emmanuel Macron, est présenté ce mercredi en Conseil des ministres, avec comme principale philosophie d'accorder plus de flexibilité à l'entreprise. La CGT de son côté a appelé à une journée de grève le 12 septembre.

Cette réforme va bien plus loin que la loi Travail réalisée pendant le quinquennat Hollande.

Lors de ces discussions, le ministère du Travail se contente toutefois de dévoiler ses intentions par toutes petites touches et les partenaires sociaux n'ont aucun texte de référence. "Ne sifflons pas la fin du match avant qu'il ne soit joué", prévient Laurent Berger, numéro un de la CFDT.

Xbox One X - Le 4K avant tout ?
Bien sûr, les joueurs qui pensent à l'espace que cela prendra sur l'espace disque s'inquièteraient de cette nouvelle. Au début, le doute était indéniablement concernant cette fameuse proclamation du géant américain basé à Redmond.

Du 26 juin au 7 juillet: "La simplification et le renforcement du dialogue social et de ses acteurs" (fusion des instances représentatives du personnel, financement des syndicats, chèque syndical et référendum ouvert à l'initiative de l'employeur.).

Parmi les propositions syndicales, il y a 'des points qui ont été retenus et d'autres qui le seront dans les prochaines semaines de la concertation', assure-t-elle sans plus de précisions.

Subsisteraient néanmoins les délégués syndicaux, chargés de négocier des accords, selon le président de la CFTC, Philippe Louis, qui s'est exprimé auprès de l'AFP mardi à l'issue de sa réunion avec le cabinet de la ministre du Travail.

Dani Alves officialise son départ de la Juventus
Assuré de quitter la Juventus Turin désormais, en froid avec ses dirigeants, Dani Alves a toutefois déclaré s'en aller, "sans animosités ".

Une ligne que ne partage pas la CPME, qui veut voir la branche conserver le verrou sur les six thèmes où c'est déjà le cas (salaires minimums, classifications, protection sociale complémentaire, formation, pénibilité et égalité professionnelle hommes-femmes).

Après un 1er round de consultations entre le 9 et le 23 juin sur l'articulation des niveaux de négociations (branche, entreprises.), syndicats et patronat vont encore être reçus à tour de rôle par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. La preuve: l'exécutif se penche dès aujourd'hui sur le projet de loi d'habilitation l'autorisant à légiférer par ordonnances pour réformer le Code du travail "avant la fin de l'été".

La majorité républicaine renonce (temporairement) à voter l'abrogation d'Obamacare — États-Unis
Les républicains disposent d'une majorité de 52 sièges sur 100, or au moins cinq d'entre eux ont pris position contre le texte. La réforme républicaine n'affecterait pas directement la moitié d'Américains qui sont assurés par leur employeur.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL