Comment l'AFP a manqué l'affaire Ferrand

Tristan Gaume
Juin 23, 2017

L'Agence France Presse, l'une des trois grandes agences d'informations mondiales dont le statut rappelle l'indépendance, est accusée par ses propres journalistes d'avoir étouffé des informations gênantes pour le nouveau pouvoir, ce qui n'a pas privé certains twittos de la renommer ironiquement "agence française de propagande". Selon nos informations, confirmant ce que rapporte le syndicat, des journalistes du bureau de Rennes (Ille-et-Vilaine) de l'AFP disposaient d'éléments sur l'affaire Richard Ferrand avant que Le Canard enchaîné ne révèle, dans son édition du 24 mai, le montage immobilier imaginé par le député du Finistère.

Remaniement gouvernemental après les départs des ministres du MoDem (SYNTHESE) — France
Par ailleurs, on a appris dans l'après-midi que le prochain conseil municipal de Pau se tiendrait le 30 juin à 15 h 30. La parité est plus que respectée puisque sur 19 ministres de plein exercice, le nouveau gouvernement compte 11 femmes.

Un autre syndicat de l'AFP, le SNJ-AFP, s'est lui aussi offusqué, dans un tweet, de la prise de position du SNJ-CGT: "Vous avez l'air fiers de vous". " C'est la conclusion d'un communiqué du syndicat SNJ-CGT de l'Agence France-Presse (AFP) daté du 22 juin et repris par le site Arrêt sur images".

VIDÉO - Paris transformé en parc olympique : les JO de 2024 avant l'heure ?
Les pelouses de l'esplanade des Invalides vont se transformer en terrains de foot, de rugby ou encore de hockey sur gazon.

"Qu'un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant". Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique. Une rédaction en chef qui aurait également refusé de publier une dépêche sur François Bayrou, alors garde des Sceaux. "C'était pourtant la première fois qu'une source impliquée dans le dossier confirmait les informations du 'Canard' et pointait la possibilité d'une infraction pénale de M. Ferrand", note le communiqué. "Mais avant même qu'une dépêche ait été écrite [à ce sujet par des journalistes de l'AFP], la rédaction en chef France a refusé le sujet".

Polestar met le cap vers l'électrique — Volvo
A sa tête, on retrouve Thomas Ingenlath qui a été en charge du Design de Volvo et l'inspirateur de la renaissance stylistique de la marque au cours des dernières années.

Le SNJ-CGT s'étonne que ces deux informations aient été étouffées en quelques jours. "Des journalistes de l'Agence étaient en possession des informations mais la rédaction en chef France n'a pas jugé le sujet digne d'intérêt" explique le communiqué. Pour ceux qui ont travaillé sur le dossier, il y a de quoi être écoeuré et découragé. L'information est reprise par l'ensemble des journaux français, notamment grâce aux dépêches de l'Agence France presse (AFP), à laquelle la plupart des médias du pays, y compris "Sud Ouest", sont abonnés.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL