Tournée: le XV de France dans la cage aux requins

Margot Aubert
Juin 20, 2017

"Un entraîneur entraîne, un joueur joue, un dirigeant dirige et un président préside".

Altice: recrute son directeur marketing chez Microsoft
Il quitte ainsi Redmond, où depuis septembre 2016 il était directeur général Global Marketing & Operations du groupe Microsoft . Sa prise de fonction est immédiate.

Après le deuxième revers concédé contre les Springboks, le président de la FFR a apporté son soutien au sélectionneur et aux internationaux. Comment ne pas repenser à cette phrase de Guy Novès, interrogé avant le deuxième test-match des Bleus en Afrique du Sud sur l'interview dans L'Equipe de Bernard Laporte, qui avait notamment dénoncé des "choses inadmissibles" et juré qu'il allait "dire quelques mots aux joueurs" suite à la première défaite des Tricolores (37-14)? J'estime que, nous aussi, nous avons monté d'un cran notre niveau de jeu, déclare-t-il à l'hôtel des Bleus à Durban dans une vidéo diffusée lors de l'émission Stade 2. Finalement, le XV de France concédait un quatrième essai aux Springboks conclu par Jantjies qui scellait une nouvelle large victoire de l'Afrique du Sud (37-15). On ne va pas refaire le match: le score est lourd. Mais, à l'image du discours du sélectionneur après la rencontre, il juge la performance des Bleus de meilleure qualité par rapport à la défaite de Pretoria: "Au premier test, tout le monde avait senti qu'on y était pas". Hier (samedi), je disais à Serge (Simon) à la mi-temps "Ils (les Sud-Africains) ont monté leur niveau de jeu". "Et il y a trois essais tout fait qu'on doit marquer", a expliqué Laporte. "On a ce sentiment qu'ils sont un peu au-dessus mais ils ne sont pas inatteignables".

Orange: réduit sa participation dans BT Group
En cas de conversion intégrale des obligations, Orange conserverait une participation de 1,33% dans le groupe britannique. BNP Paribas et JPMorgan ont agi en qualité de coordinateurs globaux et teneurs de livre associés.

On ne sait en revanche pas encore si Guy Novès, qui n'est pas franchement proche de son président, a apprécié cette prise de parole...

" Les électeurs ont dit qu'ils en avaient assez de l'austérité " — Jeremy Corbyn
Vers 22H30 (23h30 en Belgique), la livre britannique baissait face à la monnaie européenne, à 87,94 pence pour un euro, contre 86,90 la veille vers 22H00.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL