Porsche au bout du suspense, Toyota n'y arrive pas

Margot Aubert
Juin 20, 2017

Entre-temps, deux Toyota et l'autre Porsche ont été contraintes à l'abandon. Favori et dominateur des qualifications et du début de course, Toyota qui semblait avoir les armes pour vaincre a de nouveau fait preuve d'une incroyable malchance en perdant toute chance de victoire dans la nuit avec les abandons des deux TS050 Hybrid qui occupaient la tête de la course. Disputée jusqu'à son dénouement, cette catégorie s'est finalement jouée dans le dernier tour, avec le problème technique connu par la Corvette de tête. La n° 7 (Conway-Kobayashi-Sarrazin) est victime d'un problème d'embrayage et abandonne vers 1 heure du matin. Certes, son coéquipier Bernhard a tenu jusqu'à la fin, offrant à Porsche un troisième succès consécutif, le 19e de l'histoire de la marque.

Timo Bernhard avait de son côté déjà remporté l'épreuve, mais en 2010, avec Audi. Nous venons de remporter les 24 Heures du Mans pour la troisième fois consécutive, c'est tout simplement sensationnel.

Jean-Luc Mélenchon attaque le "matheux" Cédric Villani
Traité de "matheux" et mis en cause sur sa connaissance du droit du travail par Jean-Luc Mélenchon , le scientifique l'a gentiment remis en place sur Twitter. "Il ne sait pas tout simplement ce qu'il y a dedans".

L'autre voiture officielle de la firme de Stuttgart, la No 1 pilotée par le Seelandais Neel Jani, l'Allemand André Lotterer et l'Anglais Nick Tandy, a dû abandonner (chute de la pression d'huile) à moins de quatre heures de l'arrivée alors qu'elle comptait 14 tours d'avance sur le 2e. Pour distinguer les voitures les plus rapides (celles qui atteignent 340 km/h en vitesse de pointe) des plus " lentes", les premières sont équipées de phares blancs, les secondes de phares jaunes.

En LMP2, les Vaillante Rebellion n°13 et N°31 s'adjugent rapidement le contrôle de la catégorie et s'échangent la première place au gré des arrêts au stand. Mais c'était sans compter sur la régularité et la fiabilité de l'Oreca 07 - Gibson n°38 de l'équipage Tung/Laurent/Jarvis. Mais la nuit a été fatale à l'équipe japonaise qui a donc perdu sa n°7 puis la n°9 quelques minutes tard, alors que la n°8 avait eu un important souci au niveau de ses freins. Six voitures se tiennent en un tour, menées par la Corvette N.63 suivie de la Porsche N.91 et la Ford N.67.

Le XV de France dans la cage aux requins
La France à fait illusion quelques minutes en début de match, ouvrant le score par un essai de Spedding dès la 3eminute sur la première attaque.

Les mécaniciens de Vaillante Rebellion ont réalisé un trou dans la coque afin d'accéder au démarreur sans avoir à ôter le capot moteur.

Enfin, en GTE-Am, le Belge Dries Vanthoor, âgé d'à peine 19 ans, créait la surprise en l'emportant au volant de la Ferrari 488 GTE n°84 du JMW Motorsport, le Cheval Cabré s'adjugeant le triplé dans cette ultime catégorie.

L'homme identifié et placé en garde à vue — Agression de NKM
Le soir, il a dit à des collègues qu'il devait remonter sur Paris parce qu'il était convoqué à la police. Vincent Debraize , cadre dans le secteur privé a été élu en 2008 et réélu en 2014.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL